lundi 31 octobre 2011

Envie de démesure

Mes aspirations sont tellement plus grandes que ma vie. Et je ne sais comment faire se rejoindre les deux. J'ai en moi un feu bouillant. Un besoin d'explosions. De grandeurs. Je veux monter haut. Même si je dois parfois pour ça descendre bas. Car tout ce qui monte redescend. Et plus la vitesse de montée était grande, plus la descente est périlleuse. Mais voilà, j'ai besoin de ça.

La tiédeur me tue. L'ennui m'asphyxie. Les envies me consumment. Les rêves me frappent. L'espoir me violente. Le calme trop plat m'indispose.

J'ai besoin d'étoiles. De feux d'artifices. De couleurs. De multicolore plein la gueule. J'ai besoin de bouillir. De brûler vive. Je veux qu'on me touche. Qu'on m'écartèle. Qu'on me fasse vivre. Je veux m'élever. Je veux le bonheur en charges explosives. L'exultation est mon maître. La vie morne mon bourreau.

Je ne sais comment faire se rejoindre tout ça. Comment bâtir la déconstruction d'une vie. Comment construire les torrents des temps nouveaux. J'ai les mains vides, la tête angoissée, mais le coeur si grand, le coeur si plein, le coeur si volontaire. Un coeur qui me foudroie lorsque ma vie se mesure trop et ne se démesure pas assez.

8 commentaires:

Edgar Jean a dit…

Je sais que ça l'air trop facile à dire et pas nécessairement facile à accomplir... mais qu'est-ce qui te retient? Fonce! Y a que ça de vrai. Suis ton intuition, laisse les craintes derrière. C'est ça vivre. Le thrill de vivre.

Jeff a dit…

Comme le dit Edgar, tu n'as qu'une vie à vivre alors vit-là et laisse tes peurs derrière toi...

Tu m'as déjà dit de regarder le présent et l'avenir et surtout de laisser le passé derrière soi. Qu'est-ce que tu attends ? ;-)

Michèle a dit…

Bon bien je te souhaite de trouver ces artificices, ces étincelles, peut-être dois-tu faire un move, sauter, plonger????

Go!!!!

Si tu fais référence aux amours, tu sais, même en couple, parfois on a envie d'artifices et d'étincelles...mais on ne peut pas. En fait, c'est mieux pas. Alors profite!!!!!!!

Petite libellule a dit…

Texte magnifique encore une fois. Tu as un talent incroyable avec les mots.

Tu es la créatrice de ta vie. Il n'en tient qu'à toi de la changer cette vie si elle ne répond pas à tes attentes et tes envies. Sors de ta zone de confort, déstabilise-toi. Qui sait, de belles surprises t'attendent peut-être au détour du chemin...

Anonyme a dit…

J'adore ta philosophie de vie.

Tu sais ce que l'on dit ! "Surmonter ses peurs c'est grandir."

Je te souhaite de devenir une géante.

Marie-Jo

seb haton a dit…

Toi qui écris si bien, et comme tu sembles aimer ça, ton chemin est dans la littérature. Par elle, tu pourras explorer toutes les démesures sans (trop) risquer de te perdre ;)
séb h.

Nanou La Terre a dit…

Pas de panique, tout vient en son temps. Et le temps c'est ce qu'on a de plus précieux, car il est en réalité intemporel. Un jour à la fois suffit. Et puis, s'écouter, tranquillement, aller vers ce qui nous inspire. Il y a toujours cette petite voix intérieure qui nous pousse vers. Bien, je crois que c'est celle-là qu'il faut écouter! Parole de Nanou xxx

L'impulsive montréalaise a dit…

@Edgar : Ce n'est pas que quelque chose me retient. Je ne sais juste pas par où commencer et vers où aller. Parfois, on perd la vue.
@Jeff : Même réponse qu'à Edgar. Et je le regarde en masse le présent ces temps-ci. Crois-moi !
@Michèle : Merci de me souhaiter tout ça. Et je ne parlais pas des amours, non. Du moins pas spécifiquement même si c'est quand même un but dans ma vie. Et ne dit pas on ne peut pas... Essaie. ;)
@Petite Libellule : Merci, merci. Oui, j'avoue que j'ai une zone de confort assez forte. Ce n'est pas la peur qui m'arrête. Plutôt une routine, quelque chose de déjà établi.
@Marie-Jo : J'espère aussi devenir une géante. Quant à ma philosophie, elle est simple. J'aime mieux une vie en couleurs qu'en noir et blanc.
@Seb : J'aime bien ton commentaire... Il me fait réfléchir. Il est vrai que je ne pousse pas cette partie de ma vie à son plein potentiel...
@Nanou : C'est juste que je suis une grand impatiente. Et quand les choses bougent si lentement, je trouve ça exaspérant. Un changement lent n'a pas les étincelles et le thrill d'un changement soudain. xx