mardi 25 septembre 2012

La vie est un état d'esprit

Je l'ai déjà dit, et je le crois vraiment, la vie est un état d'esprit. Bien souvent, du moins. Ce qui ne veut pas dire que je trouve facile de corriger un état d'esprit plus ou moins adéquat. Je sais les choses. Mais pour l'application, il peut parfois y avoir certaines difficultés. C'est le travail d'une vie. Je fais parfois l'analogie de l'ordinateur. Ce n'est pas parce qu'on entre une donnée et qu'on appuie sur enter qu'alors le problème est réglé.

Toujours est-il que mon état d'esprit se porte bien ces jours-ci. Merci de demander. :) Et on dirait qu'on voit davantage de portes, de possibilités, de belles choses quand c'est le cas.

J'ai croisé une très vague connaissance hier. Les épaules basses, le regard las. Je me suis dit que ça ne lui tentait plus. Du genre, elle a abandonné. Une attitude triste et défaite. J'ai eu un léger mouvement de révolte, physiquement, tout en me disant que je ne voulais pas que ça ne me tente plus. J'ai envie que ça me tente. J'ai envie de dévorer. De vivre. De brûler haut.

Je suis chanceuse, car mon état d'esprit a envie de ça en ce moment. Mais en vérité, ce qu'il faut, c'est agir. Certes, l'état d'esprit positif aide à avoir envie d'agir et à agir tout simplement. Alors, j'agis.

Comme je le disais, je me réserve des activités. Je veux vraiment sortir plus. Expérimenter plus. Goûter plus. Toucher plus. Et quand on est ouvert, la vie fait elle-même les portes. Deux offres d'emplois. Une pour laquelle j'ai pris l'info, mais qui finalement ne me tente pas. Mais au moins, je me suis mobilisée, renseignée. La deuxième, une offre vraiment intéressante, car je garderais mon emploi actuel, mais j'aurais à l'occasion d'autres types de tâches à faire. J'applique cette semaine !

Je crois que quand on envoie des bonnes ondes à la vie, elle nous le rend bien. Je le redis, parfois, je ne sais juste plus comment m'y prendre et comment améliorer mon état d'esprit. Je n'ai pas de baguette magique. Mais j'y travaille. Et quand je suis tout simplement soulevée par les évènements et les sentiments, alors là, c'est comme un état de grâce. Et j'adore ça !

Et vous, vous pourriez faire quoi pour agir ? Qui sait si ça ne changerait pas votre état d'esprit !

18 commentaires:

Laluna a dit…

Quelle bonne question.
Que tu es inspirante Impulsive!
:)

Bruno Moulin a dit…

Hoù là là...
Moi je suis toujours positif alors..
:-)

Kalte a dit…

Ouais bien y'a du positivisme à la tonne ici. Vous pourriez faire quoi pour agir? Je crois que ça dépends de ce qui se présente devant toi...et comme tu le disais si bien, la vie est un état d'esprit...tu es sur une bonne vibe, une fenêtre d'opportunités...alors profite-en, ça ne dure jamais longtemps! Et excuse-moi à l'avance d'être aussi rabat-joie, je ne suis que réaliste :)

prinsessan Fluflu a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
L'impulsive montréalaise a dit…

@Laluna : Merci. Si je peux t'inspirer quelques jolies pensées, ça me plaît ! :)
@Bruno : Je ne connais personne qui est toujours positif. Certains le sont plus souvent que d'autres, mais il y a toujours des moments où c'est plus difficile.
@Kalte : Ce que je me demande vraiment, c'est pourquoi tu as ressenti le besoin d'être rabat-joie ? Ce que ça te donne ? Je ne discute pas le réalisme du propos. Plutôt sa nécessité.
@princessan Fluflu : On en peut pas toujours faire ça, agirsur une première impression. Parfois, il vaut mieux se renseigner, observer, voir ses possibilités. Ça implique quand même de bouger, de penser. Car l'attente passive, ça, ça ne donnera rien !
Oooh ! Une belle rencontre.... :)
Si je suis sur la bonne voie ? Jusqu'à la prochaine fois. La vie est un chemin avec des courbes. Mais assurément, je regarde en avant. Et c'est aussi la direction de mes pas !

La gambade a dit…

C'est beau de voir que tu retrouves le filon du bonheur!:-)

Rosabelle Melanie a dit…

wowww! quel beau billet aujourd'hui!!

C,est vraiment le fun de te lire si en forme!

Eliot Sandro a dit…

Agir, c'est aussi prendre des risques, parfois.

Qu'en penses-tu?

Parfois il y a de la casse, ce fut le cas pour moi cet été, au Liban.

Aujourd'hui tout va bien et je dois dire que je suis heureux de me retrouver enfin à la maison, de retrouver la forêt.

Je cicatrise, je savoure l'automne, avec mon cheval Safir.

Chère impulsive montéalaise, je te souhaite bonne route, garde le cap, tu sembles tenir le bon.

Sandro

Kim Garceau a dit…

C'est tout simple tu vas dire, mais pour faire du bien à mon moral toujours éprouvé par les débuts d'année scolaire (je suis prof), j'ai décidé de marcher ou d'aller en vélo au travail TOUS LES JOURS!!!! Ça fait trois semaines! Bien que je suis fatiguée, je dors mieux et j'ai un meilleur moral... Tu as raison, c'est fou ce que notre état d'esprit nous influence... et influence les autres...

L'impulsive montréalaise a dit…

@La gambade : Je ne dirais pas que je l'avais perdu.... Mais oui, il était un peu plus loin. Routine et fatigue accumulées. J'ai un coup d'énergie en ce moment. Alors, j'aime ! :)
@Rosabelle : Merci beaucoup !!! Contente que ça te plaise.
@Eliot : Oui, et prendre des risques, c'est sortir de sa zone de confort et repousser ses limites. Et c'est souvent là qu'on découvre la vie. Même si parfois, on s'égratigne un peu en le faisant. Vivre ne se fait pas sans heurts. Je suis contente que lire que tout va bien pour toi aussi. Merci du bon souhait. J'essaierai de maintenir ce cap.
@Kim : Ce n'est pas tout simple. Je parle souvent de sport ici. De bouger. C'est important d'être bien dans son corps pour être bien dans sa tête. Et si on peu s'aérer l'esprit en même temps, c'est encore mieux !!! Continue à le faire. Un meilleur sommeil et un meilleur moral, ça n'a pas de prix ! Car oui, notre état d'esprit nous influence. Mais pas seulement nous.

Kalte a dit…

Je ne comprends pas le sens de ta question. Pkoi ai-je ressenti la nécessité d'être rabat-joie? Je n'en ai pas ressenti une nécessité, faut pas chercher, y'a pas de réflexions sous-jacentes, seulement une affirmation sur le vif.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kalte : C'est plutôt, pourquoi être rabat-joie quand on sait qu'on va l'être ? Tu le dis toi-même. Alors arrête-toi et sois positif, non ? J'veux dire, on se porterait tellement mieux si on s'arrêtait avant de dire des choses négatives et de chialer. Moi, la première, hein !

Kalte a dit…

Ah...non, c'était pas une question d'être négatif ou positif. C'est seulement une question de réalisme. La vie nous fait apprécier le soleil car il y a des nuages. Si les nuages n'existaient pas, on apprécierait moins le soleil non? (ouf, on es-tu samedi matin? ouep)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kalte : A-t-on besoin de nuages pour voir le soleil ? Certes, ça aide parfois. Mais parfois aussi il faut juste s'ouvrir les yeux... Ahahahaha ! Ouais, là on est samedi soir monsieur le philosophe à 10 sous du samedi matin. :)

Kalte a dit…

:) 10 sous c'est mieux que 5! (tu vois comme je suis positif!)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kalte : Un positif susceptible ? (Tiens, moi, au milieu de la nuit, je sens/j'invente des émotions...!)

Kalte a dit…

ahaha! :)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kalte : Hum, hum ! Un peu de sérieux jeune homme ! Tssss ! ;)