mercredi 25 novembre 2009

Vie à 100 à l'heure

C'est moi ou la vie est stressante ?

Je ne veux pas dire que je ne vais pas bien. Je suis en forme, de bonne humeur, occupée, dynamique. L'entraînement me fait un bien immense et la nouvelle coupe/couleur aussi.

Mais putain, le fait est que je trouve la vie stressante parfois. On court au bureau. On court ds nos vies. On se dépêche d'aller faire une activité ou une autre. On s'entoure de petits papiers pour se rappeler ce qu'on a à faire. On a à subir les humeurs des uns, puis des autres. On doit endurer les mesquineries, la méchanceté gratuite et l'hypocrisie. On se réveille la nuit et notre cerveau court à 300km/h dans tous les sens, mais jamais de façon bien constructive. On pense qu'on est seule, ou mal accompagnée. On se dit qu'on devrait fuir certaines personnes. On voudrait se faire aimer de d'autres. On cherche l'approbation, mais on n'aime pas être banale. On a toujours besoin de plus d'argent qu'on en a. De plus de temps qu'on en a aussi. On essaie d'être gentille, mais on n'y arrive pas toujours. On essaie d'être méchante, mais on l'est souvent envers les mauvaises personnes. On arrête pas de se dire qu'on doit performer. On se compare. Généralement négativement. On est toujours à courir partout...

C'est moi ou la vie est stressante ?

9 commentaires:

BL a dit…

Tu es mûre pour te taper le film « La belle verte ». Ce film est maintenant facile à trouver dans les clubs vidéos puisqu'un DVD est sorti récemment. Du bonbon pour l'âme.

L'impulsive montréalaise a dit…

J'ai cherché ce film sur internet, car je n'en avais jamais entendu parler ! :-o
Ça me semble plutôt surréaliste. Pourquoi cette suggestion suite à mon texte BL ?

BL a dit…

Ce serait long à expliquer sans passer pour un fou d'ésotérisme expérimental, mais je t'assure que ce film à de nombreux fans! En gros, des humains fonctionnant avec le minimum et habitants sur une lointaine planète envoient l'un des leurs sur Terre pour voir si les choses ont changé depuis leur dernière visite (en l'an 0...).

C'est jouissif, et ça nous ramène vraiment à des valeurs de base, bref tout le contraire de la vie stressante, hypocrite, compliquée que nous vivons...

L'impulsive montréalaise a dit…

Espèce de fou d'ésotérisme expérimental ! :-P Héhéhé ! Mais je retiens la suggestion quelque part dans mon disque dur. Merci !

Camille a dit…

À mon avis, plus ça va, plus la vie perd son sens. À quoi ça rime de toujours courir comme ça? Je me le demande souvent. Je continue parce que je n'ai pas le choix, mais des fois ça m'écoeure de penser que je cours sans cesse pour une job qui me permet de faire vivre un enfant que je ne vois pas suffissament et qu'en bout de ligne de fais élever par d'autres. Dire qu'on nous disait à l'école que lorsqu'on serait adultes on vivrait dans une société de loisirs.. mon oeil oui!

L'impulsive montréalaise a dit…

Et bien alors Camille, il faut essayer d'y remettre du sens. C'est ce que je tente de faire le plus possible. Du sens pour que ça veule dire quelque chose, mais du sens aussi dans le sens de gros bon sens. Ce n'est pas toujours facile, mais je crois que je suis de plus en plus heureuse à mesure que les années passent. C'est ce que j'appelle un point positif à souligner. :-)Je te souhaite la même chose, le même point positif du moins.

lorent a dit…

Généralement les gens courent, et s'en plaignent. Mais lorsqu'ils s'arrètent, ils se sentent encore plus mal :))
Pas si facile de retrouver des valeurs, et du sens à la vie.

L'impulsive montréalaise a dit…

C'est heureusement un problème que je n'ai pas ! :-) Je décroche facilement en vacances, j'aime me reposer et j'adore les journées pyjama ! Héhéhé ! Mais oui, parfois, on se laisse un peu trop emporter et on oublie le vrai sens de la vie, les valeurs qui importent.

L'impulsive montréalaise a dit…

@BL : J'étais ds mon magasinage compulsif pour mon anniversaire l'autre soir et je regardais les DVD... quand je me suis souvenue de ta suggestion. Coup de chance : il était là ! Du coup, je l'ai acheté et écouté cet après-midi ! Franchement, c'est très étrange et je ne pourrais encore dire si j'ai aimé. Mais encore franchement, j'ai souri de façon tellement sincère et spontanée à plusieurs reprises. Je crois que c'est un film à écouter plusieurs fois. Pour comprendre tous les sous-messages qui abondent. Merci de ta suggestion alors ! Je suis bien contente de l'avoir suivie. :-)