mardi 17 novembre 2009

Montée de lait snob

Je déteste les "petites gens". Ceux-là qui ne savent pas s'exprimer, qui vous tutoient alors qu'ils ne vous connaissent pas, qui ne savent pas se conduire avec classe, qui agissent comme s'ils avaient traie les vaches et élever les poules avec vous en somme ! Oui, ce n'est pas trop politically correct mon affaire, voire snob. Mais le titre était là pour prévenir !
Chaque fois que je parle à ce genre de monde, je ne peux pas m'empêcher de penser. Penser qu'ils ont une vie normale, un logement, des comptes à payer, un/e conjoint/e, peut-être même des enfants ! Ils réussissent à vivre en société !! Mais comment font-ils ? Comment arriver à se débrouiller dans la vie sans un peu de respect, d'intelligence, de classe ? Comment se débrouiller dans la vie quand on ne sait même pas aligner deux phrases de façon cohérente et intelligible et qu'on s'obstine sur des détails merdiques ?
Oui, voilà, je respecte l'intelligence. C'est dit ! Et non, pas besoin d'avoir un diplôme universitaire pour savoir s'exprimer en français correct et poli !!

6 commentaires:

Camille a dit…

Vrai! Pas besoin d'un diplôme universitaire pour savoir s'exprimer correctement. Ça me fait tellement chier quand le monde me dit: "c'est sûr que t'es bonne en français, t'as étudié dans ça à l'université." Ok, peut-être, mais mon français je le maîtrisais très bien arrivée en secondaire 3. Et on s'entend que c'est pas au cégep qu'ils nous apprennent l'orthographe et la grammaire, encore moins à l'université où dans un bac en littérature j'ai eu droit à un seul cours de grammaire. Tout ça pour dire que je suis snob de tout coeur avec toi!

L'impulsive montréalaise a dit…

T'as fait un bacc en littérature ? Cool. Moi j'ai terminé un certificat en création littéraire en juin dernier.
Mais oui, je le répète, pas besoin de diplôme pour bien savoir s'exprimer. Minimalement au moins. Écrire, c'est autre chose, mais parler bien, franchement, c'est à la portée de qui veut faire un effort !

BL a dit…

C vré ce ke vou disez!

:-)

L'impulsive montréalaise a dit…

Ferme-la l'illettré !

Ahahahahahah ! Cher Bl qui voulait s'abaisser au niveau du petit peuple pour nous faire rire ! ;-)

Anonyme a dit…

Moi aussi, j'ai parfois des élans de snobisme du genre. Généralement, je me sens aussitôt coupable de juger une personne de la sorte, mais si je me rends compte que c'est réellement un manque de volonté ou de la mauvaise et pas juste de l'ignorance, je deviens impitoyable et merde, il m'arrive même de devenir chiante, on purpose.

L'impulsive montréalaise a dit…

Héhé ! Tellement agréable de se permettre d'être chiante ds la vie... Considérant qu'on se venge alors de tous ceux/celles qui se sont déjà permis de l'être ! Mais bon, le jugement gratuit tant qu'on le garde pour soi, ne fais généralement pas trop de mal. Voyons ça comme un plaisir coupable.