samedi 21 novembre 2009

Jeter

J'ai souvent l'obsession de tout jeter, donner, vendre ou recycler. Il m'arrive parfois de regarder autour de moi, dans mon appartement et j'étouffe. Pourtant, je ne suis pas celle qui possède le plus. Mais mes possessions m'oppressent, prennent trop de place dans ma vie, trop d'espace qui pourrait être occupé par du mieux, par du renouveau, du créatif. Je rêve d'un décor zen, à la japonaise, sans encombrement inutile et surplus quasi nuisible. Je veux de l'espace pour m'envoler, me révéler, pour exister autrement que par la somme des choses que je possède. Je veux être pleinement.
Donc voilà, je suis dans cet humeur et plus je jette et je donne, plus je ressens le besoin de donner et jetter encore. Comme si cela n'avait pas de fin. Si se débarasser était plus facile, peut-être réussirais-je à en voir la fin... En attendant, je continue et je rêve de ces gens qui ne possèdent que quelques valises ou de cette autre personne qui après avoir passé au feu disait se sentir libre. Non pas que je veuille ces extrêmes, mais ils font réfléchir à tout le moins...

4 commentaires:

Camille a dit…

Je rêve de trier les 3000 bébelles de Coco. De me débarasser de tous les petits maudits morceaux qui traînent partout. De toutes ces petites choses inutiles auxquelles il tient tant que je retrouve dans les craque du sofa, sous mon lit, dans mes tiroirs de cuisine (il en cache partout). Tout ça je l'avoue m'énerve au plus haut point! Pour ce qui est de mes possessions personnelles, je réussis à garder ça pas mal au strict nécessaire.. quoique depuis 2-3 ans je réfléchis à la possibilité de trier mes bibliothèques. Je me demande à quoi ça me sert de garder ces centaines de livres que je ne relierai probablement jamais et qui sont tellement lourds à déménager. J'y réfléchis.. je sais pas si je vais un jour trouver le guts de le faire.

L'impulsive montréalaise a dit…

Fais-le pour les bébelles à Coco. Au moins celles dont il ne se rappelle plus. Quant aux livres, je ne pensais jamais être capable de me débarasser d'un seul, mais dernièrement j'en ai vendus plein (aux livres usagés) et donnés plein et je me porte très bien. Mais bon, c'est certain que les livres, c'est le plus difficile et que y'en a dont je pourrais JAMAIS me débarasser. Mais j'en achète tellement que y'en a qui, oui, peuvent être envoyés ailleurs. Tk, je t'encourage à faire cet exercice de ménage avec quoi que ce soit qui en a besoin chez toi. Ça fait respirer mieux.

Anonyme a dit…

C'est quoi les problèmes de santé que tu as? (sans indiscretions)...

Je viens de lire ton blog et j'ai tout lu les pages, il est excellent, lache pas ma belle.

L'impulsive montréalaise a dit…

J'avais une grosse infection de la gorge qui au départ ne paraissait pas et j'ai donc craché du sang tous les matins pendant un bon 3-4mois. Mais finalement, le doc a réussi à avoir un test positif pour l'infection. Donc antibiotiques. Mais il en refallu une senconde fois parce que la première fois, ça n'était pas tout parti. En espérant que là ça soit vraiment réglé. Donc rien de grave, mais bon avant la première fois d'antibiotique, j'étais toujours fatiguée vu que mon corps combattait beaucoup et tout. Donc ça a été long pas mal.
Merci beaucoup pour le compliment. Toujours agréable de voir que quelqu'un prend le temps de tout lire... et trouve ça excellent ! :-)