jeudi 31 janvier 2013

Miam !

Une fois n'est pas coutume.... mais je dois absolument partager l'orgasme gustatif que je viens d'avoir.

Cette recette de chili au porc et haricots blancs. Merci Ricardo !

Petites variantes pour moi : pas de bacon et vinaigre de vin rouge plutôt que de cidre.

Oh ! et oui, bien sûr que je l'ai fait en poutine.

Frites de patates douces assaissonnées (parmesan, huile d'olive, paprika, poudre d'ail, sel, poivre) et fromage en cubes (j'avais pas de fromage couic couic).

Orgasme gustatif ! Définitivement.

8 commentaires:

Kim G. a dit…

Je la zieutais justement.Version poutine, c'est tentant!!!

Julie Deblois a dit…

Je pense la faire aussi, mais pas avec les fèves blanches...
Contente d'avoir un son de cloche positif!
:)

Petite libellule a dit…

Ricardo : toujours winner!

Viv a dit…

Avec ma bible de la cuisine, on ne peut pas se tromper! Ça s'enligne pour être ça le souper demain soir chez nous d'ailleurs (poutine en moins, parce que ma mère haït ça... sacrilège, je sais!)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kim : Zieute et fait alors. Et version poutine avec les frites de patates douces, ça fait un mélange de saveurs vraiment intéressant.
@Julie : Ah oui, pourquoi sans les haricots blancs ? C'est une grosse amputation à la recette...
@Petite libellule : Pourtant, je ne le cuisine pas si souvent. Mais j'aime bien toute la simplicité.
@Viv : Ahahahah ! Ta bible. Ta mère n'aime pas la poutine. Sacrilège certain ! Même pas si tu mets des patates douces et du fromage en cube. Cpas vraiment de la poutine au fond. T'as pas de sauce à poutine. T'as un chili. Anyway, un ou l'autre, c'est boooooon. :)

Viv a dit…

Ouin, ben c'est la sauce brune qu'elle n'aime pas vraiment, alors version chili, elle a bien aimé :)

Julie Deblois a dit…

Parce que je trouve que les haricots blancs ressemblent à autre chose... que je n'ose nommer ici, ne sachant pas le degré de tolérance aux insectes...
;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Cool, car je trouve vraiment que c'est ce qui décuple le plaisir.
@Julie : Irrrrrk ! Ouin, je comprends ce que tu veux dire. Mais bon tu fermes les yeux en mettant dans la recette... c'est ce bout-là le pire. Mélangé, ça va. J'ai aussi un ingrédient comme ça qui me dégoûte au regard. On a tous ça je suppose !