mercredi 30 janvier 2013

Changement de plan

J'avais quelque chose de prévu ce soir.

Et je viens de me faire planter là il y a environ une heure ou deux.

Ce matin, en me levant, je me dis, faut que j'appelle la personne. On va sûrement se voir aussi dans la journée, faire une activité, assurément souper ensemble au resto, jaser. Faire une belle petite sortie quoi. S'amuser.

Mais je me suis fait plantée là. Et ça me fait chier.

La raison est bonne. Est excellente. Je ne discute pas le pourquoi. Au contraire. Aurais-je fait la même chose ? Faut voir, possiblement. Chacun réagit de façon différente dans la vie. Mais je ne discute pas la raison.

C'est juste que je déteste profondément les changements de plan. Je crois que je suis la personne au monde qui déteste le plus ça. J'hais ça à mort. Ça m'énerve, ça me démoralise, ça me fout de mauvaise humeur. Oui, oui, je sais, je suis la seule responsable de mon malheur... C'est juste plus fort que moi. J'essaie de ne pas réagir aussi fort, de relativiser. Mais ça m'énerve. Je ne suis pas fâchée contre la personne nécessairement, dans ce cas-ci pas du tout en fait; je suis juste fâchée en général. Fâchée de la situation.

Et c'est la quatrième fois que je me ramasse avec un billet de trop pour ce genre d'activités ! Et chaque fois, j'ai l'impression de "têter", de faire pitié quand je demande au monde si ça leur tente une petite activité de dernière minute. Parce que ça l'air que ça se fait pas d'offrir au monde un billet gratis à moins de 24h d'avis. Alors imaginez un 7-8h, voire un 5-6h d'avis !!

Deux fois, j'ai carrément refiler le billet à des gens en ligne sur place pour en acheter. Je trouve ça dommage que ça se perde ! Pourquoi ne pas rendre quelqu'un heureux ? Mais là, faut que je décante. Je suis juste tannée. J'ai même pas envie de demander à personne. Je suis tannée des nons, même si c'est pas personnel. Et je suis tannée des annulations ! L'an prochain, je m'inscris seule ! Comme l'an dernier. Parce qu'au fond, je m'en fous d'y aller seule. J'hais juste me faire planter là !

Je le répète, je n'en veux pas à la personne. C'est justifié. Complètement. Je sais pas au fond pourquoi ça me touche autant ce genre de choses. Ce n'est pas très rationnel. Ça touche à du plus profond, je crois... Mais bon, je vous épargne l'auto-thérapie ! Sinon, on couche ici ce soir !

11 commentaires:

RedBee a dit…

J'haïs ça aussi et surement plus que toi.

L'impulsive montréalaise a dit…

@RedBee : Non. Je te jure. Impossible.

Bruno Moulin a dit…

..oui mais bon moi qui suis curieux j'ai pas compris où tu devais aller??
Je dois être un peu idiot...

Michèle a dit…

Tout comme Bruno, je suis curieuse de savoir tu allais où. Fallait absolument acheter un billet avant? Ça double la frustration d'avoir acheté les billets avant et de "perdre" un des billets non??

Grimimi Sue a dit…

Je pense que mentalement, quand on doit faire une sortie, il y a une petite euphorie qui se développe.
La rencontre, même si on connaît très bien la personne, faire le trajet à deux, les échanges, les discussions qui suivent la sortie, etc. Devoir se rembobiner ce n'est pas amusant du tout.
Je peux comprendre ta déception.

Pour te consoler, je te laisse des bisous tout doux et de tendres câlins.
Grim'

Le factotum a dit…

Comme je te comprends. Je suis toujours désarçonné lorsque cela m'arrive.

Petite libellule a dit…

Normal, c'est décevant... Mais au moins, c'est justifié. Quand ce ne l'est pas, c'est bien pire je trouve.

Tiffany a dit…

La pire chose ce sont les espoirs déçus. Il est toujours pire de renoncer à quelque chose que l'on croyait atteint, tout comme il est beaucoup plus frustrant de voir ses plans bousculés lorsque l'on avait des attentes bien précises. Ma mère me dit souvent que chaque personne est responsable de son propre bonheur et que les circonstances extérieures qui sont hors de notre contrôle devraient le moins possible influencer notre moral - très facile à dire et très difficile à faire! J'étais plutôt comme toi avant, j'enrageais lorsque qqn ou une situation me décevait. J'essaie maintenant de rester réaliste dans mes attentes, quoique ce n'est pas toujours facile. Mon chum habite à 5 heures de route de chez moi et on se voit habituellement tous les weekends ou un weekend sur deux. C'est clair que s'il me dit qu'il vient me voir un weekend et que quelques jours avant, il m'annonce qu'il ne peut plus, cela me décoit énormémement. C'est difficile de rester de marbre devant une telle situation. Car quoique l'on dise, on ne peut pas vivre sa vie en isolation des autres. Ils exercent une réelle influence sur nous. Il faut seulement essayer de ne pas trop réagir vivement ou penser que son monde s'écroule. La terre continue de tourner.

Une femme libre a dit…

Un billet dernière minute, bien sûr que ça s'offre! Et ça ne fait pas looser du tout. Je sors énormément plus que mon entourage, semble-t-il, alors moi aussi, j'ai bien de la misère à me faire accompagner. J'achète souvent des billets dès qu'ils sortent pour avoir de meilleures places et mes filles ont eu l'occasion de voir de magnifiques spectacles chers parce que je ne trouvais personne pour acheter le deuxième billet! Je songe tout comme toi à n'en acheter qu'un seul. Mais je ne suis pas tout à fait rendue là non plus. Pour ce qui est du cinéma, ça, j'y vais souvent seule et j'aime ça, aucun problème. L'opéra aussi, j'y suis allée seule et c'était très correct. Je ne me sentais nullement seule avec tout le monde dans la salle! La prochaine fois, invite les gens de ton blogue à t'accompagner. Un billet de dernière minute? Je me grouille et j'y vais et ce sont souvent les meilleurs spectacles! Et ça permet de connaître toute sorte de monde que tu n'aurais jamais rencontrés autrement.

Éphémère a dit…

Ça me fait réfléchir sur les sorties en solo. Je détestes ça. En fait je suis pas capable de le faire...

Cinéma, resto, show etc., il faut toujours que je sois accompagnée même si pour ça je paye les deux billets. Je me sens seule et gênée seule.

Humm...

Je comprends ta frustration par contre, mais moi j'aurais été ravie qu'on m'offre un billet de dernière minute et je ne crois pas que ça fasse pitié, peut-être seulement que c'est plus difficile de trouver quelqu'un de disponible à si peu d'avis !

L'impulsive montréalaise a dit…

@Bruno : Fidèle à mon habitude, je suis mystérieuse. Alors non, tu n'es pas un peu idiot !
@Michèle : Bah ! moi je ne perds rien. C'est l'autre à chaque fois. Moins cher acheté d'avance. Mais cher si on n'y va pas je suppose !
@Grimimi : Oui, c'est vrai qu'il y a toujours une petite attente lorsqu'on attend quelque chose. Forcément, ça peut décevoir ensuite...
@Factotum : Oui. J'ai beau essayé de me montrer compréhensice, je suis toujours un peu... arrgghh.
@Petite libellule : Ça l'a déjà été beaucoup moins.... Mais oui, c'est certain que ça fait une différence.
@Tiffany : Oh ! j'essaie de relativiser. Je sais que je suis responsable de mon humeur. Mais tu sais comme c'est difficile !!! Y'a toujours une déception qui arrive. C'est plus fort que moi. Mais j'y travaille, j'essaie...
@femme libre : Peut-être que ça ne fait pas loser, mais tu devrais voir les réactions des gens. On dirait que je leur offre un pot de merde au visage et que je fais pitié. C'est peut-être dans ma tête aussi. Oh ! je n'en achète pas deux. L'autre personne avait acheté son billet. Et l'a perdu ! Comme je dis, aucun problème d'y aller seule. Inviter quelqu'un d'ici... je ne sais trop. En tout cas, j'ai rendu un inconnu heureux !
@Éphémère : Aucun problème avec des sorties solo : ciné, spectacle, voyage, resto (pas tous j'avoue), etc. Si on attend après les autres, on ne fait rien.
Oui, difficile à quelques heures d'avis ! Très.