dimanche 1 janvier 2012

Propos décousus

C'est fait. Des bulles, des embrassades, de la compagnie et 2012 est arrivé.

Rentrée seule chez moi, le chat m'accueille, je respecte ma pittoresque tradition d'ouvrir la fenêtre pour faire entrer la nouvelle année. Ça m'émeut moi ce genre de choses. Ça me permet de me demander ce que la nouvelle année me réserve. Bon, je devrais peut-être davantage me demander ce que je veux en faire. Mais la vie, on ne décide pas toujours. Alors, voilà, moi, je me demande ce que 2012 me réserve. Je suis curieuse.

Je ne sais trop si ce que je dis se tient. Un peu d'alcool, beaucoup de fatigue, des yeux petits, des baillements.

Je ne sais pas pourquoi la nouvelle année ça nous fait ça. Ça nous fait nous demander, réfléchir, avoir des envies de changements, d'améliorations. Mais ça le fait. En plus, j'ai ma fête 2 semaines avant et Noël est une semaine avant aussi.

Putain, je trouve j'écris mal et croche.

En tout cas, tout ça pour dire que ça fait toute une période d'introspection. Je pensais plus tôt dans la journée vous faire un bilan, ou vous parler de mes envies, des mes projets... Mais moi, ça se passe dans la tête. Et quand j'ai envie de mettre sur papier, je n'ai pas besoin d'une date. Je le fais sur le moment. Plus d'une fois par année. Sans nécessairement rendre ça d'ordre public. On verra bien. L'année est jeune !

C'est moi où je suis décousue un peu ?

Bon, j'abrège. Tout ça pour vous dire que je vous souhaite la meilleure des années possibles. La plus belle, grandeur plus que nature, pleine de santé, d'amour et de réalisation de vos rêves les plus fous. J'vous aime mes chéris ! Bises  !

14 commentaires:

Rosabelle Melanie a dit…

Que j'aime te lire hihihi! Tu nous fais toujours réfléchir sur quelque chose. Même avec de l'alcool c'est bon !!

Bonne année encore à toi :O))

Lucille a dit…

Bonne année 2012 à toi et que tous tes désirs (quand tu les auras trouvé ;) se réalisent.

Je te souhaite la santé et de continuer d'avoir une imagination débordante! Et pourquoi pas un projet d'écriture d'un livre pour 2012! Ce serait cool :)

Anonyme a dit…

Elle sera belle et à votre image riche de tout, décousue et recousue, de fil en fil, taillée sur mesure, parfoi s de travers, d'autres bien seyante, étroite ou trop large, mais elle sera comm eun robe de princesse jusqu'au prochain minuit :-)
Meilleurs voeux l'impulsive de là bas
Johan

ramblings a dit…

Bonne année, chère Impulsive. J'te souhaite autant de bonheur que ton grand coeur puisse supporter.

Michèle a dit…

L'acool te rend fébrile et émotive!!!

Moi aussi je t'apprécie chère blogueuse un peu inconnue!

J'aime bien ton idée d'ouvrir ta fenêtre pour faire entrer la nouvelle année! J'espère qu'elle ne t'apportera que du bon.

Petite libellule a dit…

Bonne année ma chère. Quelle te soit douce et qu'elle te surprenne aussi...

Edgar Jean a dit…

Bonne année 2012!!

conciliabule a dit…

Bonne année chère Impulsive.

Kevin Zaak a dit…

On ne décide pas toujours, rarement en fait. Mais ce qu'on fait de ce que la vie nous apporte ne dépend que de nous.

Je te souhaite d'en faire des histoires, des moments de tendresse, des souvenirs, des ponts vers les autres, des occasions de rapprochement, des impulsions pour changer ce que tu voudras changer. Bonne Année !

L'impulsive montréalaise a dit…

@Mélanie : Héhé ! Tant mieux si je fais réfléchir les gens. Il y a tant de choses sur lesquelles on devrait réfléchir ! Merci pour le compliment. Et encore bonne année !
@Lucille : Merci Lucille ! Et mes désirs, j'en ai plein... Je ne les dis juste pas toujours ici. Quant au livre, il est écrit. Il faudrait juste que je me décide à en faire quelque chose. Et puis, je pourrais continuer le 2e ! Bons voeux, amour et santé à toi aussi.
@johan : Oh ! il est certain qu'elle a ses couleurs ma vie. Elle est de travers, de côté, bien droite. Ça bouge parfois peu, parfois trop. Merci pour les bon voeux. Que je retourne !
@ramblings : Oooohh ! Merci ma chère. Et j'ai le coeur grand. J'espère que ça pourra se remplir de bonheur cette grande chose-là. Et je te souhaite le meilleur pour 2012.
@Michèle : Fébrile et émotive. Quels jolis mots pour me décrire. Et pas besoin d'alcool pour ça. Je suis tombée dedans comme Obélix je dirais. Héhé ! Merci t'es gentille. Et je suis bien contente d'avoir au moins une supporter pour mon truc de la fenêtre. Ahahahah ! Bonne année encore !
@Petite Libellule : Ooooh ! oui, les surprises surtout ! Des belles surprises ! Je t'en souhaite tout autant.
@Edgar : Merci ! Toi aussi !
@conciliabule : Merci mon cher. Je te rends la pareille ! Prends soin de toi.
@Kevin : Comme je le dis, la vie est un état d'esprit. Ce que tu as bien résumé aussi. Merci pour ces si charmants voeux. Surtout les ponts, mais pour ça il faut quelqu'un qui construit de l'autre côté, et les impulsions pour changer. Faudrait que j'en aie plus et des plus colorées ! Je t'en souhaite tout autant. Brasse ta vie. Comme tu le désires.

Jeff a dit…

Pas question d'ouvrir la fenêtre, elle risque de se coincer encore une fois et ne plus se refermer.

Mais heureusement que le proprio va les changer cette année et alors, je pourrai aussi faire comme toi pour 2013 !

Une grosse bise à toi aussi pour 2012 et je te souhaite tout ce que tu désires, même un copain ! ;-) xxx

Kalte a dit…

Ton cadeau, c'est d'avoir découvert ton blogue par hasard. À chaque fois, c'est comme si c'était la première fois...alors que dire de plus sinon de continuer à nourrir cet espace qui nous alimente un peu tous le quotidien...bonne année 2012! xx

Viv a dit…

Bonne année! Je te souhaite tout ce que tu désires ma chère, la santé surtout!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Jeff : Ahahahaha ! T'es drôle avec ton histoire de fenêtre ! Merci pour les souhaits. Et je te souhaite aussi une belle année 2012. Pleine bonheur.
@Kalte : Oooohhh ! merci. Héhéhé ! J'ai de bons lecteurs. Je suis choyée. Contente que mon petit espace te plaise. Et je fais de mon mieux pour l'alimenter. Bon 2012 mon cher !
@Viv : Merci chère Viv ! Et toi aussi. La santé surtout ! Serait temps que les malchances te foutent la paix de ce côté-là !