mardi 17 janvier 2012

Je t'ai

Je t'ai en boucles dans la tête. En caillots dans la gorge.

Je t'ai en nostalgie dans le coeur. En manque dans le ventre.

Je t'ai partout. Je t'ai tout le temps. Quand je marche dans la rue. Quand je lis un livre dans le métro. Quand je vois une affiche des Grands Ballets. Quand je fais la cuisine. Quand je pense à mes orteils nus sur un sofa. Quand je prends un verre. Quand je ris sans raison. Quand je pense à la Saint-Valentin. Quand je te regarde et je te trouve beau.

Je t'ai à l'infini et encore plus. Une immense lumière. Un nuage gigantesque qui plane.

Je t'ai comme une litanie. Comme un refrain qui repasse sans arrêt.

Je t'ai comme une maladie. Comme un microbe partout sur la peau.

Je t'ai mal. Parce que je t'ai seulement dans l'imagination.

8 commentaires:

Lucille a dit…

Touchant!

Jass a dit…

Tellement bien écrit, parce qu'on te ressent trop bien dans ce texte;(

Marico a dit…

Magnifique, vraiment magnifique! Tu as vraiment une manière unique d'exprimer l'inexprimable pour la majorité d'entre nous. Un bonheur de commencer la journée avec ce texte.

Petite libellule a dit…

C'est tellement beau... ça triture quelque chose en-dedans.

Michèle a dit…

Tes mots sont pesés, bien choisis. Maudit que je te souhaite un homme à ta hauteur toi ;)

Accent Grave a dit…

Très beau texte! Vous donnez la parole aux sens, aux émotions.

Nos rêves sont plus obsédant que ce qu'on croit posséder.

Accent Grave

Anonyme a dit…

c'est un joli billet.

Des paroles bien belles, qui ferait une jolie chanson

Sandro

L'impulsive montréalaise a dit…

@Lucille : Merci.
@Jass : Merci. Je ne suis pas très opaque quand il s'agit des émotions...
@Marico : Merci beaucoup. Je suis contente de pouvoir sortir du silence ce qui ce cache dans mon coeur. Et parfois dans le coeur des autres.
@Petite libellule : Merci. "Ça triture quelque chose en-dedans." Wow, que demander de plus d'un compliment.
@Michèle : Ils sont peut-être choisis et pesés. Mais c'est le genre de texte que j'écris en moins de 5 minutes. Merci pour le bon souhait ! :)
@Accent Grave : Merci. J'aime parler aux sens. Je trouve que ça fouille plus creux dans les âmes.
@Sandro : Merci. Je ne sais pas si ça ferait une bonne mélodie... Mais je crois qu'il faut toujours un peu de musicalité dans les mots.