lundi 9 janvier 2012

La vie secrète de l'Impulsive

Quelque part en décembre,

....

je me suis inscrite à un site de rencontre.

Et ça donne crissement rien !

On m'a abordée, oui. Mais je n'ai que très rarement répondu. Je pensais que je n'étais pas quelqu'un de difficile. Je ne sais plus trop. Bon, faut dire aussi que dans ceux qui m'ont écrit, difficile ou pas... Disons juste qu'ils ne me disaient rien ces hommes. Et plus j'attends, et plus il ne se passe rien.

À mon réveillon du jour de l'an, il y avait trois couples, moi et une autre personne. Sur les trois couples, deux ont été formés sur un site de rencontre. Pas mal, non ? Je veux dire, ça donne l'impression que ça marche. Et voilà, ce soir-là, on jasait de ça. C'est bien de se renseigner. De voir ce que les hommes et les femmes avaient à dire sur le sujet.

Un avis unanime : la femme doit faire les premiers pas. Semblerait que sinon, il n'y a que les players et les dragueurs compulsifs qui vont tenter une approche. Les deux couples présents ? C'était la femme qui a communiqué son intérêt en premier.

Alors, je me suis dit qu'il fallait que j'essaie. Au moins, un peu. C'est confirmé. En un sens, je suis difficile. J'ai regardé des photos, j'ai lu des textes. Plusieurs. Si on élimine les trop beaux pour moi (sans commentaire), les trop laids, les textes poches, les imbécilités.... Honnêtement, il reste peu, bien peu d'hommes que j'ai envie d'aborder.

Je crois que c'est le "médium" qui veut ça. Combien de ces hommes me plairaient dans la réalité ? Si je les rencontrais par hasard et j'apprenais à les connaître ? Certainement un peu plus que juste comme ça en ''magasinant" ! Car oui, ça donne une impression de magasinage. Ça fait un peu sordide, un peu triste. Ça fait se sentir seule. Vraiment seule.

C'est drôle, à mon réveillon, une des deux femmes, elle disait qu'elle trouvait ça fantastique comme façon de rencontrer. Avoir accès à plein d'hommes, pouvoir bien choisir et y penser, aborder celui qui semble vraiment intéressant... Je suppose qu'il y a là un certain état d'esprit assez différent du miens...

Soupir.

15 commentaires:

Kevin Zaak a dit…

C'est effectivement du magasinage. En rester là serait déprimant. On peut s'y perdre. Il faut vite passer au réel, et tenter sa chance même si le candidat n'est pas parfait.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kevin : Passer dans le réel, je veux bien. Mais jusqu'à date, je n'ai eu aucun échange avec un homme. Des premiers contacts reçus, deux envois. En fait, y'a juste pas de candidature on dirait... Et bon, je n'ai pas envie de répondre à n'importe qui non plus. Cpas des candidats imparfaits, c'est juste des non clairs. Mais je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Et j'espère...

Quelquepart a dit…

Bof, je ne crois pas que ça marche pour tout le monde. J'ai connu mon chéri avant que les sites de rencontre deviennent vraiment à la mode. Pas sûre que j'y serai allée, mais je pense que si je l'avais fait, j'y serais allée avec l'intention de rencontrer des gens, de faire des amis sans trop me prendre au sérieux. Facile évidemment de donner des conseils assise devant mon ordi. Entéca, bonne chance! Essaie de t'amuser, au pire, ça te feras quelque à nous raconter. ;P

Jeff a dit…

Si tu veux mon avis, franc et direct, je me suis inscrit aussi sur un site de rencontre. Même pour moi, ça ne veut pas marcher.

Bon, faut croire que je pogne plus et même si j'avais 25 ans de moins, j'aurais du mal à séduire une femme. Trop timide et réservé.

Je me demande si j'en ai pas trop mis sur moi. Parce que c'est vrai, tant qu'à me faire juger sur ce qu'il y a d'écrit, aussi bien abandonner. Laisser tomber.

Je crois que c'est lorsqu'on ne cherche pas que tout arrive. Qu'on finit par trouver ce qu'on cherche. Si ça pouvait être vrai pour moi...

Petite libellule a dit…

Pour ma part, je trouve que c'est un moyen comme un autre de rencontrer des gens... J'y ai rencontré mon conjoint et père de mes enfants il y a bientôt 10 ans et nous sommes toujours ensemble. Ça peut ressembler à du magasinage, mais comme les rencontres fortuites au détour d'une allée d'épicerie se font plutôt rares, pourquoi ne pas utiliser ce médium pour placoter avec des gens, même si ça ne clique pas physiquement (ou textuellement) au premier abord? Cela n'engage à rien pour commencer et la vie te réserve peut-être une surprise? ;-))

Une femme libre a dit…

Il ne faut pas que ça reste virtuel et il ne faut se fier ni à la photo ni au texte. Alors on fait quoi? On rencontre pardi! Dans le réel, un rendez-vous par semaine.

Et si votre intention est d'avoir des enfants, mettez-le dans votre fiche. Vous allez éliminer bien des candidats et en attirer d'autres qui ont le même but.

Ne dépréciez pas ce moyen de rencontre qui est très valable, le déprécier, ce serait vous déprécier vous-même et déprécier celui que vous finirez bien par trouver. Avec la bonne attitude et un peu de réalisme, ça ne peut pas ne pas marcher.

Une femme libre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Accent Grave a dit…

Je souris en pensant que chacun a sa liste d'épicerie, ses critères.

Sacahez que chaque personne a élaboré une telle liste.

Mathématiquement, les chances que 2listes soient concordantes à 100% sont improbables.

Accent Grave

Michèle a dit…

Bar, amis d'amis, sites de rencontres, hasard, speed dating...tous les moyens sont à utiliser quand on veut se "matcher".

Ça peut mettre aussi du piquant, des courriels, l'attente, le petit côté correspondance!

Bonne chance!

Camille a dit…

Tu connais déjà mon avis sur le sujet: persévérence et patience. Selon mes stats personnelles, 9/10 personnes de mon entourage se sont "casées" grâce aux sites de rencontres ou speed-dating (bon ok, juste une de mes collègues, au mois de mai, mais quand même!!)

Après 30 ans je crois que c'est l'avenue à ne pas écarter. En même temps, il ne faut pas y aller avec trop d'attentes non plus, et surtout s'amuser dans la démarche. Souvent ça prend du temps, mais ça finit presque toujours par marcher. La preuve? Moi-même! Ça a fonctionné au moment où j'étais vraiment là juste pour passer le temps et que je n'y croyais plus. Mon chéri lui a évité la bande de morons que j'ai d'abord dû me farcir (au sens figuré et non propre): je suis la première et seule qu'il y a rencontré.

Y'a juste pas de truc. Ça finit juste par marcher, à moment donné.

Stephane a dit…

Quand on y pense, c'est triste de traiter l'amour comme l'on traite une paire de souliers.

Faut se résigner, l'amour se consomme et surtout expire

Hang in there...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Quelque part : Si tu as connu ton chéri avant les sites de rencontre, ça veut dire que tu es depuis un bon moment avec moi. Et bien le milieu de la drague et des rencontres a bien changé depuis. Mais oui, j'essaie de ne pas trop prendre ça au sérieux. Sauf qu'en même temps, j'aimerais ça rencontrer quelqu'un avant mes 98 ans.
@Jeff : Ça marche pour plein de monde tu sais. Mais je pense qu'il faut persévérer. Et comme disent les autres, ne pas trop prendre ça au sérieux. C'est difficile rencontrer quelqu'un... Quant à ne pas chercher, il y a une chose dont je suis certaine : il ne viendra pas cogner à ma porte. Alors oui, ce n'est pas mal de donner un coup de main au destin.
@Petite libellule : Comme tu dis, rencontrer quelqu'un au détour d'une allée d'épicerie, c'est rendu plus rare. Je suis contente de voir un autre exemple où ça a marché. Plus il y en a, plus ça encourage. Un peu... On verra !
@Une femme libre : Comme je dis, pour l'instant, ça n'a rien donné. Je ne suis pas fermée aux rencontres. D'ailleurs, tout le monde conseille de rencontrer assez vite. Pour ce qui est de la fiche, des gars m'ont dit que la photo étaient beaucoup plus ce qu'ils regardaient... Mais bon. Et oui, je critiquais un peu mon attitude dans mon texte. Il faut être ouvert. Et réaliste. En espérant que justement ça ne peut pas ne pas marcher !
@Accent Grave : Je n'ai ni liste d'épicerie, ni critères, sauf celui de rechercher l'amour. Pour le reste, je parle de moi. Je ne cherche pas un 100% concordant non plus. Du tout. Seulement sur le but.
@Michèle : Tous les moyens sont bons... mais j'ai hâte au maudit qu'il y en ait un qui marche. Ça fait longtemps que je n'ai pas eu réellement quelqu'un dans ma vie. Et c'est décourageant en voir d'autres pour qui c'est si facile. Bon, faut pas se comparer j'avoue. Tout de même. Merci miss !
@Camille : Merci. Ce que tu dis m'encourage. Je ne suis juste pas patiente. Héhé! Mais j'aime tes stats en tout cas. Ahahahah ! Sinon, contente d'apprendre que tu as trouvé un petit chéri qui te convient. :) Je vais essayer de relaxer un peu plus comme tout le monde le dit ! Advienne que pourra ! Héhé !
@Stephane : Tu dis qu'il faut se résigner. Je ne le ferai pas. Car me résigner là-dessus, ce serait la fin. Je veux croire à l'amour. L'amour c'est ce qui compte. Bien entendu, il n'y a pas que l'amour d'un conjoint. Il y a aussi celui des amis, de la famille. Mais l'amour d'un conjoint, bâtir quelque chose, je veux y croire. Tant pis si je suis tête dans les nuages. J'y reste. Et oui, d'accord avec toi, c'est triste de traiter ça comme une paire de souliers. Je ne comprends pas les gens qui traitent l'amour comme un bien de consommation. L'amour vaut qu'on se démène. Pas à tout prix. Mais plus que comme si ce n'était qu'un kleenex. J'espère que tu retrouveras un peu d'illusions et d'idéalisme... Sinon, c'est plus triste il me semble.

Une femme libre a dit…

Impulsive, j'explicite ma pensée dans mon blogue à moi ... sinon je vais monopoliser le vôtre, héhé!

Warrior a dit…

Le jour où j'ai été tannée de RéseauContact et tous les autres sites du genre, j'ai fini par atterrir sur un site de rencontres plus OléOlé (JALF pour ne pas le nommer).....

Alors là je cherchais UN seul amant, mais tant qu'à choisir, j'ai expliqué exactement ce qui me faisait tripper....

J'ai rencontré un mec avec qui ca a tellement bien été au lit, qu'on a fini par développer beaucoup plus... Ca fait donc 18 mois qu'on se connait, et presque un an officiellement amoureux...

Y'a pas de mauvais sites pour rencontrer ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Une femme libre : C'est fait pour ça un blogue, l'échange ! Héhé ! Mais je comprends ce que tu veux dire.
@Warrior : Je suppose qu'il n'y a pas de mauvaise façon de rencontrer quelqu'un. En fait, il s'agit surtout de savoir ce qu'on veut et de le dire. Et un moment donné, ça finit par marcher. Contente pour toi en tout cas. Ça a pris un chemin différent. Mais ça a mené à la bonne place !