jeudi 22 décembre 2011

Défilé de Noëls

Des Noëls, y'en a de toutes les sortes. Je m'en rappelle quelques-uns... J'y replonge parfois... Noël, j'ai toujours trouvé que c'était la fête de la nostalgie. Ça fait un p'tit chaud en-d'dans. Y'a l'amour, les lumières, les rassemblements, la nouvelle année qui approche et nous invite toujours à une certaine réflexion. J'en ai eu des Noëls. Plusieurs.

Celui dans les manteaux. Le long manteau en poil blanc de ma tante. De la grosse fourrure douce pour les joues. Ça sent bon le poil qui a pris la température de l'hiver. Ça sent un mélange de froid pis de sapin avec un peu de parfum de matante. C'est drôle comme on oublie bien des choses dans la vie, mais qu'on se rappelle un manteau dans lequelle on a bien enfoui les mains et le nez.

Je me rappelle des gros Noëls. Des Pères Noëls de famille aussi. Bon, un seul en fait. Que j'étais assez vieille pour reconnaître. L'oncle. Qui mettait des étoiles dans les yeux des p'tits enfants. Parce que ça rêvait gros à c'te jeune âge là. Ça rêvait en technicolor, en barbe blanche pis en bruit de bottes sur le toit.

Y'a eu un Noël de larmes. Quand on a pas envie de voir personne. Parce que qu'on pense que personne nous aime. Pis un Noël triste, c'est toujours plus triste qu'une autre journée. Les sanglots font plus mal dans la gorge. Ça arrache des p'tits bouts de coeur un peu plus que d'habitude. Pis y'a rien qu'on puisse y faire. On arrête pas de ressentir le mauvais parce qu'y'a des guirlandes partout et qu'les lumières brillent en-dessous d'une belle lune pleine.

Y'a eu un Noël grave. Quelques verres d'alcool. Un qui prend l'autre par l'épaule, pis par le cou, deux, trois qui crient, des émotions qui s'échauffent, cqu'on appelle une bataille. Avec des rires qui cessent et qui jouent pu. Des cartes qui tombent par terre. En même temps que les bonnes humeurs et la morale. Un Noël qui pourrait bien aller aux oubliettes, mais bon, semble que non.

Le plus qu'y'a eu, c'est les Noëls de cadeaux et de famille. Un sapin, du papier d'emballage partout, des sourires, un peu d'amour, des cartes avec des beaux mots. Les lumières qui flashent pendant que tu déchires le cadeau, ben le papier en fait. C'est beau un sapin qui flashe... On s'en rappelle des beaux sapins. C'était toujours moi la fée de Noël. Ça l'est encore. Une poste à vie. Une élection à majorité. Aucun autre candidat. Faut un coeur d'enfant pour faire ça.

Y'a des Noëls, t'es adulte, pis t'entends quelqu'un qui dit à l'autre : "Ouin, y'est encore un enfant, lui, y'a hâte que Noël arrive." Pis tu dis que toi aussi t'es enfant. Que t'aimerais bien avoir un gars comme ça dans ta vie, un gars qu'y'a hâte que Noël arrive. Tu trouves ça beau un gars d'même. Ça t'fait tout drôle dans l'ventre juste d'y rêver.

Y'a des Noëls, c'est magique. Juste magique. C'est les souvenirs, l'amour, la beauté, les scintillements. C'est un comme ça que je vous souhaite. Un Noël en grand. Hors grandeur normale, plus que nature. Un beau Noël d'enfant heureux.

Joyeux Noël !

7 commentaires:

Michèle a dit…

L'odeur des manteaux de poils...tu me rappelles de si beaux souvenirs!

Ta variété des différents Noël est complète et si juste. Le verre d'alcool de trop qui nous met la fébrilité dans le piton.

J'ai adoré lire ce billet.

Et cette année, quel Noël te réserves-tu?

Je te souhaite un beau temps des fêtes, chère fée des étoiles!!!

Petite libellule a dit…

Aaaah, c'est cute! J'ai le goût que ça en soit un beau et doux... Joyeux Noël à toi aussi!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Michèle : Je suis contente que mon billet t'ait rappelé des souvenirs et que tu aies aimé le lire. Car j'ai vraiment aimé l'écrire.
Cette année ? Je crois que ce sera le Noël cadeau, famille et lumières. Mais je crois aussi qu'il y aura quelques mottons de gorge... Ça se sent venir ces choses-là... Merci, merci. Fée de Noël... J'aime mon titre ! Héhé ! xx
@Petite libellule : Ahahah ! Merci. J'avais du cute en dedans en l'écrivant. Je te le souhaite donc tout beau et doux. xx

seb haton a dit…

Oui, je vois bien tout ce que tu racontes :))
J'espère que ce Noël-ci sera pour toi un Noël heureux.
Bizz
séb h.

Lucille a dit…

Moi j'ai vécu, cette année un Noël pour le futur. Un Noël pour mettr des souvenirs dans la tête de mes enfants et de mon petit-fils.

Depuis quelques années, je veux chasser de mon esprit les Noël du passés où les souvenirs ne sont que cela...des souvenirs. Où le reste de l'année on se tiraille dans la famille (mes frères et soeurs) et où on fait semblant, durant une soirée - le 24 décembre - que tout va bien dans le meilleur des mondes.

Depuis quelques années, j'ai misé sur ma famille immédiate (enfants et conjoint) plutôt que sur les gros party "fakés" des mononcles, des tourtières, de la boisson et des mensonges.

Depuis quelques années, je vis des vrais beaux Noël ;)

Nanou La Terre a dit…

Beau petit billet...
Je te souhaite pour 2012, un petit amour gentil dans ta vie xxx

L'impulsive montréalaise a dit…

@seb : Contente que j'ai pu te mettre quelques images en tête. Oui, un beau Noël. J'espère que c'était ton cas aussi.
@Lucille : Il est certain que les Noëls que l'on choisit sont les plus beaux Noëls. Avec l'âge, on apprend à se choisir. Et à être un peu plus en paix avec tout ça.
@Nanou : Merci pour le compliment et pour le souhait pour 2012. :) xxx Beau 2012 à toi aussi !