mardi 3 juillet 2012

Un peu de nudité

Y'a Michèle qui vient de faire un billet sur les nudistes et ça m'a fait un peu réfléchir. Pas les nudistes. Mais quelques commentaires qui suivaient et qu'elle a un peu provoqués dans son texte.

Je précise tout de suite. Je ne serais JAMAIS nudiste. Je ne comprends pas l'intérêt de jouer toute nue au badminton (et puis comment fait-on pour discerné le VRAI moineau sur le terrain s'il y a des messieurs ?) ou de me promener au milieu de gens aux bourrelets pendants et disgracieux. Mon humble opinion.

Là où ça m'a fait pensé. Être à l'aise avec sa nudité. Semble-t-il que ce ne soit pas tout le monde qui soit à l'aise avec leur corps, leur corps nu plus spécifiquement. Et dans l'intimité, je précise.

Je n'ai aucune difficulté à être nue. À me promener nue. À courir nue d'une pièce à l'autre. Pas plus seule qu'en présence d'un jeune homme. En effet, si je suis nue avec un jeune homme, ça signifie deux choses. Un, on a baisé. Deux, il a bandé en me voyant nue. Du coup, je me dis que le monsieur en question n'a aucun problème à voir mon corps. Et à le trouver beau. Oh ! bien sûr, si je vois un petit bourrelet disgracieux prendre forme parce que je suis assise ou mal placée, je vais peut-être juste corrigé la pose. Mais excepté ça, enjoy ! Je veux dire, on est bien nus. Non ?

En tout cas, moi, je me dis qu'il faudrait peut-être que certaines personnes, certaines femmes le plus souvent, apprennent à être un peu plus indulgente avec elles-mêmes dans ce genre de situation. Et bon, l'homme n'est-il pas un avide voyeur après tout ?

7 commentaires:

Michèle a dit…

Contente de t'avoir fait cogiter un peu sur le sujet.

Je suis bien nue dans mon lit, avec mon chum et pas gênée avec mes enfants. Mais ouille! Je suis super pudique avec des inconnus...

Et même à l'idée de me retrouver devant un nouveau mec toute nue le matin, je suis comme contente d'avoir passé ce stade...

Pourtant, je suis bien avec mon corps, mais full pudique. Je ne crois pas que c'est de la honte ou de ne pas s'accepter de ne pas vouloir se montrer. Juste peut-être une façon dont on a été élevé peut-être?

Bonne NUit!

Petite libellule a dit…

Pour moi, il y a une énorme différence entre se promener nu à la maison devant les siens vs faire tout plein d'activité de plein air le moine à l'air. Entre toi et moi, en maillot de bain, on n'est pas loin d'être tout nu, et ça rend la chose pas mal plus confortable, pour soi comme pour les autres. Mais pareil, se baigner nu,
ça c'est vachement cool!

Écrits et chuchotements a dit…

Bonjour, avant tout merci pour votre intérêt...
Quant à la nudité, pour moi, elle n'est jamais plus belle, que lorsqu'elle est l'expression de l'intimité.
Au plaisir... chez vous ou chez moi.

Éphémère a dit…

Je suis extrêmement complexée et pourtant, ça fait plus de 10 ans que je suis avec mon copain. Mais encore aujourd'hui, je suis incapable de dormir nue avec lui ou me promener nue comme ça dans la maison mais même si je suis seule. Je n'aime pas mon corps. Mon chum me répète souvent que lui l'apprécie mais je suis incapable de le croire. Et je préfère encore la noirceur à la lumière du jour. On voit moins de truc comme ça ...

Rosabelle Melanie a dit…

Dans mon cas jusqu'à cette année je n'avais aucun problème à me promener nue et ce n'importe quand !! Là ou ça a changé c'est que mes garçons vieillissent et leur regard à changer par rapport à moi ;O) Je ne me cache pas mais je suis plus discrète lolll! Disont que ce n'est pas mes yeux qu'ils regardent maintenant lolll!

Tant qu'au monde entier extérieur ça c'est autre chose ...

Grand-Langue a dit…

Les commentaires lus associent la nudité à la sexualité.

J'ai éris à Michelle ce que je pensais de la chose, en ce sens son billet est super efficace. Je réalise à quel point les gens ont un problème avec leur corps, avec la nudité.

Je constate que la sexualité programmée par la société a fait reculer le monde.

Vous ne pouvez voir un bourrelet? Moi j'ai de la difficulté avec les nez aquilin, tout le monde devrait être voilé! C'est absurde. On vous aurait répétait qu'un bourrelet c'est beau que vous ne pourriez regarder un ventre lisse! Faut voir la chose autrement mais ça me semble impossible, tant de gens sont convaincus que l'image du corps parfait existe!

Accepter cela c'est aller vers l'impasse. C'est assiter à la manifestation nue du printemps et agir comme la journaliste qui commentait les corps "disgracieux". Elle était aveugle la bonnefemme!

Faire bander le gars en montrant son corps est ok. Ça aussi c'est naturel, je comprends ça, j'espère que tout le monde comprend ça mais si on ne peut être nu que si son corps rencontre les standards imposés, que ferez-vous après la trentaine? Si jamais à l'âge de 45 ans vous avez le goût de sauter à l'eau toute nue, comme les autres, vous ne le ferez pas à cause d'un bourrelet?

Dans un environnement où les gens acceptent la nudité, vos inhibitions relativement aux corps qui ne sont pas parfaits disparaitraient. Vous verriez autre chose chez les gens.

La nudité n'est qu'une facette de la vie. Faut pas capoter non plus mais c'est aussi un indice sur l'ouverture d'esprit d'une société.

Grand-Langue

L'impulsive montréalaise a dit…

@Michèle : Oh ! je parlais dans l'intimité aussi comme je le disais. Je considère que la nudité est intime. Mais je trouve que si on est intime, on devrait être bien avec le fait de montrer son corps. Par contre, je n'ai pas d'enfants, mais je t'avoue que je ne crois pas que je serais à l'aise nue si j'en avais. C'est personnel.
@Petite libellule : Oh! oui, il y a toute une différence. C'est pourquoi je précise que je ne le ferais pas. Mais que dans l'intimité, c'est agréable !
@Écrits et C : Effectivement, je trouve que la nudité a un caractère spécial dans l'intimité. Lui enlever ça serait triste.
@Éphémère : C'est exactement le genre de commentaire que je visais avec mon texte !! Il faut savoir être à l'aise, l'apprendre du moins, avec son corps lorsqu'on est aussi intime avec quelqu'un. Il faut développer cette confiance. Croire à ce que l'autre nous dit. Se sentir bien. Je te souhaite de l'apprendre.
@Rosabelle : Comme je l'ai dit à Michèle, je ne crois pas que je serais à l'aise devant les enfants. Effectivement, le regard doit changer en vieillissant. Car en vieillissant on sexualise le corps !
@Grand Langue : Personnellement, j'associe la nudité à la sexualité, oui. À l'intimité sexuelle et sensuelle du moins. Je n'ai pas dit que je ne pouvais pas voir un bourrelet. Ni que je ne voudrais pas montrer les miens. Au contraire, je suis à l'aise. Mais on essaie quand même de paraître à notre meilleur si on peut améliorer. Il n'y a pas de standard à respecter. Un homme qui me désire, je n'aurai jamais de gêne à me promener nue devant lui. Et oui, peut-être que la nudité devrait être moins associé à la sexualité. Mais moi, je trouve ça bien ainsi. Ça donne une certaine valeur à la chose, un caractère unique, spécial. Banaliser le corps nu, ce serait un peu triste...