mardi 10 juillet 2012

Là où il est question de bouger

28.5 km de course depuis le début du mois de juillet. Je ne sais pas combien de temps ça va durer. La course, j'aime, j'y viens, je quitte, je reviens toujours. Là, je suis super motivée. En 10 jours, je trouve que c'est un bon résultat. J'en profite pendant que ça passe.

L'affaire, c'est que je suis intense. Je me donne à fond. Faut que je me sacre après pour me ralentir, pour en faire pas trop. Faudrait pas me blesser non plus.

Je m'aperçois à quel point je peux avoir besoin de sport ces temps-ci. J'ai le yoga que je fais souvent. Ça me réveille bien, ça me muscle, ça me permet de faire mes journées avec plus d'énergie... La course, c'est le défoulement. Ça sort le méchant, ça vide la tête, ça pousse le corps...

Ces temps-ci, j'ai besoin de ça. Énormément. Je me relâche 2 jours (fin de semaine d'inactivité totale) et je me réveille tristounette, la larme pas loin de l'oeil. Je ne sais pas ce que j'ai. Trop de tête. Ça bouge. Puis c'est complètement vide. Merdique en alternance. Ces temps-ci, le sport, c'est ce qui me tiens.

4 commentaires:

Rosabelle Melanie a dit…

je te comprend ... Je ne me passerais plus de la course.. Avant je courais pour maigrir, maintenant c'est rendu un besoin vital, ça me manque si je ne cours pas, j'envie les joggeurs qui passent et que je croise ...

Je dois aussi me parler pour le faire au 2 jours pour éviter de me blesser si je veux continuer longtemps ... Pas facile ...

Je préfèere avoir besoin de sport que j'avoir besoin de bouffe ou autre pour me défouler ;O)

Lâche pas ma belle... Si tu était pas loin j'irais trotter en arrièr de toi (car je cours ps vite loll)

Passe une belle journée aujourd'hui ...

Grand-Langue a dit…

L'esprit et le corps, c'est connecté ensemble. Ces deux là doivent se compléter.

Grand-Langue

Michèle a dit…

C'est très thérapeutique de bouger. Notre corps devient vite dépendant!!

Bravo de bouger, je t'encourage à continuer!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Rosabelle Mélanie : Oui, ça fait du bien courir. Mais faut pas envier les autres. Courir, c'est bon pour tout le monde et ça a les mêmes effets positifs sur tout le monde. Même si on court moins vite.
Ouais, faut se parler hein. Je connais plein de monde ces temps-ci qui se sont blessés parce qu'ils sont partis en peur dans l'entraînement.
T'es pas si loin me semble. Viens trotter ! Et je cours pas si vite. Un peu plus que toi, mais bon, ça me forcerait à me calmer. Héhé !
@Grand Langue : Parfois, on l'oublie. Ou le corps veut moins coopérer. Ou l'esprit. Mais oui, c'est complètement relié et connecté.
@Michèle : Oui, parfois, je piaffe en dedans. C'est fou !!!! Et oui, je continue toujours. Ça fait longtemps que je suis active ! J'en suis fière.