samedi 21 avril 2012

Envie de rêver

L'autre soir, avant de m'endormir, je pensais un peu. Bon, beaucoup. C'est une mauvaise habitude que j'ai ! Que celui/celle qui ne le fait pas me jette la première pierre. En tout cas, ce n'est pas le sujet de ce billet.

Je pensais. À ce gars. Intéressant. Il m'attire. Et là, je divaguais. Ce qui pourrait se produire. Des choses que je me voyais vivre avec lui. Bla bla bla ainsi de suite.

Pis là, y'a ma tête qui a embarqué : "Mais qu'est-ce que tu fais là ? Rêve pas à lui. T'as aucune chance. Et même si tu en avais, en veux-tu réellement ? Vous êtes différents. Ce serait assez étonnant que ça puisse marcher. Tu vas te faire chier à trop penser à ça pis qu'il se passe jamais rien. " LA litanie. THE litanie même devrais-je dire.

À la fin de la litanie ?

"Merde, j'ai juste envie de rêver, moi !"

C"était presque violent comme exclamation. L'envie de rêver. De me raconter quelques petites histoires. De me chanter romance. De m'inventer une vie imaginaire. Oh ! bien sûr, ce n'est pas "sage". Et alors ? Ne pas rêver, ça aussi, ce n'est pas sage !!! Et moi, j'ai envie de rêver. Parce que rêver, ça met des maudites belles couleurs dans la tête. Et on a toujours besoin de belles couleurs dans la tête !

5 commentaires:

Quelquepart a dit…

Il y a quelqu'un qui m'a dit une fois quelque chose de si simple et si fort à la fois: "Ce qui se passe dans ta tête, n'appartient qu'à toi." Trop vrai. Amuse-toi, laisse ta tête rêver, ça ne fait pas de mal et c'est moins cher que le ciné.

idmuse a dit…

et souvent le film est meilleur :)

qui n'a jamais rêvé n'a jamais rien accompli!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Quelque part : Je trouve que c'est une chance que ça n'appartienne qu'à nous. C'est fort joli comme phrase. Ça fait réfléchir. Mais il arrive que parfois ça fasse du mal. Car au fond, qui, seul, a le réel pouvoir de nous faire réellement mal : nous-mêmes. Bon j'exagère. Mais quand même, il y a du vrai.
@idmuse : C'est vrai que souvent le film est meilleur, la vie manque de rebondissements agréables par périodes. Oui, rêver quand on met en chantier. Mais rêver pour rêver n'aide pas toujours. Mais bon, faut juste apprendre à agir presque autant qu'on rêve !

Rosabelle Melanie a dit…

Si je n'avais pas donné une chance à mon amour il y a 19 ans, j'aurais passé à coté de l'amour de ma vie.

On était tellement différent... Physiquement c'était pas mon homme de rêve ...

"he grow on me" comme on dit en anglais .. Nos différences de complètent ...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Rosabelle Mélanie : J'aime beaucoup ton commentaire. Je ne sais pas s'il peut toujours s'appliquer (comme dans le cas présent par exemple), mais assurément c'est un commentaire charmant. Et je suis bien contente que tu aies trouvé cet amour de ta vie. Un jour, ça m'arrivera p-être aussi...