jeudi 21 juin 2012

Chauffe-moi

J'aime ton regard sur moi. Regard d'homme sur corps de femme. Tendre. Urgent. Désir. Des regards comme parfois il s'en reçoit trop peu. Le corps est affamé. D'effleurements des mains, mais aussi d'effleurements des yeux. État de manque. État comble. Cette envie. Qui se répercute entre les côtes, sur la ligne du dos, au coeur des hanches.

Regarde-moi. Je t'avale le regard. Te le prend. Te le joue. M'offre. Photo croquée. Image à vif. Une brûlure. Des rires dans les yeux. On oublie les complicités possibles lorsque la solitude prend trop de place. Et quand ça revient, c'est les vagues. Ça parcourt des pieds à la tête. Ça monte aux joues rouges. Souffle coupé.

J'ai soif de ça. Assoiffée. M'ouvrir jusqu'aux besoins, jusqu'à l'âme. Donner ce que j'ai tant. Refuser ce dont j'ai peur. Jouer dans tes yeux. Fouiller. Exprimer ce qui devient pressant. Vouloir. Accepter l'oeil curieux et inquisiteur. Repenser aux mains, aux lèvres, au corps à corps. Revivre les respirations désordonnées. Les bouches qui n'en finissent plus.

Les regards. Ces regards qui disent et dévoilent tout. Qui créent et anticipent. Qui rappellent et évoquent. Regarde-moi à satiété. Ça me saoule et ça me chauffe. Ça me dit que je suis belle. Que je suis. Ça me soulève et m'envole. Ça me transporte et m'écartèle. Encore. Juste un peu. Je t'offre. Donne-moi.

3 commentaires:

Laluna a dit…

Caliente!
La chaleur te fait de l'effet!
Tu écris de beaux textes torrides ma chère!
Si ton livre y ressemble.
Ouf!

Michèle a dit…

Ben moi je trouve ça passionné comparé à ma vie de couple de 12 ans....tu me donnes le goût d'être infidèle, je ne remets plus les pieds ici ;)))

L'impulsive montréalaise a dit…

@Laluna : Ahahahah ! C'est la saison des chaleurs ! ;) Mon livre, si ça ressemble à ça. Sorry, pas vraiment. C'est différent. Mais bon, pas chaste non plus.
@Michèle : Ahahahahah ! Tu m'as bien fait rire sur celle-là ma chère. Et si tu planifiais une petite sortie avec ton homme histoire de vous allumer un peu ? Des fois, il faut juste créer les occasions. Et dis-toi que 12 ans en couple, ça amène d'autres avantages le fun. :) À bientôt miss qui remettra plus les pieds ici ! :-P