samedi 23 février 2013

Silence. Mots.

Je vous vois venir chaque jour. Vous repartez bredouille. Vous suivez mon silence attentivement.

J'essaie de marcher régulièrement. J'ai besoin d'air. De temps. De réflexion.

Je vous écris de longs textes dans ma tête pendant que je marche. Puis, rien quand je reviens. Je parle comme si je m'adressais à quelqu'un. C'est toujours plus clair quand on doit expliquer ou dire à quelqu'un d'autre. Du moins, pour soi. Car on ne contrôle jamais comment l'autre reçoit.

Je marche et je pense.

Désolée de vous laisser un peu bredouille. Même si je sais que vous comprenez.

Je reste là. Je vous lis. Même si je parle peu.

10 commentaires:

Kim G. a dit…

Parfois, le silence, ça fait du bien:)

Michèle a dit…

Nous serons toujours là. Prends le temps qu'il faut.

Grimimi Sue a dit…

Chère Impulsive,

« Une seule chose est nécessaire : la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même et ne rencontrer pendant des heures personnes, c'est à cela qu'il faut parvenir. Être seul, comme l'enfant est seul...»
Raimer Maria Rilke

Je t'envoie un petit bouquet de bisous tout doux.
Grim'

Julie Deblois a dit…

Marcher, changer d'air et écrire dans sa tête...
Comme je connais ce chemin.
Comme tu le sais et le constate, on est là... Petits mots... ou pas!
Lâche pas.
Prends soin de toi!
xx

Juju a dit…

Prends ton temps et prends soin de toi. Nous attendrons, ne t'inquiète pas pour nous. Prendre du recul fait du bien, et parfois, réussi à remettre les idées en place. Bonne journée!

Mademoiselle Gambade a dit…

Oui, nous attendrons ton printemps.

Nanou La Terre a dit…

Faut jamais forcer la note!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kim : Parfois, aussi, on n'a pas trop envie, ou on ne sait trop comment. Mais oui, le silence, ce n'est pas nécessairement mauvais.
@Michèle : Je ne sais trop. Oui, je sais que vous resterez, je crois, mais moi ?
@Grimimi : Je n'ai jamais eu de problème avec la solitude. Beaucoup avec les gens. La solitude, c'est en quelque sorte bien simple.
@Julie : Parfois, je trouve le chemin bien long. J'ai l'impression qu'il ne changera jamais. En même temps, on dit que la vie est dans le chemin... Je crois que je suis due pour une bifurcation de chemin...
@Juju : Oh ! je ne m'inquiète pas pour vous. C'est plus que je pense à vous je dirais. J'ai envie de vous parler sans avoir envie de le faire. Ce n'est pas clair. Mais oui, j'essaie de prendre du recul sur bien des choses.
@Mademoiselle Gambade : Moi aussi je l'attends. J'ai beau pensé et pensé... rien ne bouge. J'ai hâte que les glaces se fendent.
@Nanou : Et parfois pourtant, il faut se sortir de son immobilisme. Mais je comprends ce que tu veux dire. Le temps, il faut laisser le temps.

Nanou La Terre a dit…

Youpi! Les belles journées sont revenues. Bizous et passe une belle semaine xxx

L'impulsive montréalaise a dit…

@Nanou : Et sont vite reparties... Mais je suppose que le printemps reviendra, arrivera.