lundi 19 octobre 2015

Aventures marocaines

Vous racontez un voyage en quelques photos et quelques mots, c'est bien impossible. Faudrait plutôt s'organiser une soirée-photos !!

Mais voici quand même quelques images et impressions figées dans mes souvenirs.

Un chat plus chanceux que les autres

Je dis chanceux, car j'ai pleuré pour les chats du Maroc. Pas juste au figuré. Les chats m'ont fait sourire au Maroc. Car il y en a vraiment partout. Les chats m'ont fait pleuré au Maroc. Car ils sont bien souvent en mauvais état, la peau sur les os, des infections visibles, de la dureté et de la méfiance dans le regard. J'arrête là, car je vais repleurer.... Et difficile pour une végétarienne de leur glisser un peu de nourriture en douce. Nous n'avons pas les mêmes goûts. En même temps, est-ce bien que de prolonger leur souffrance ? Et je parle ici des chats, mais les animaux en général m'ont brisé le coeur. C'est triste.

Mosquée, Casablanca

Ah ! Casablanca... Ville mythique pourrait-on croire... Casablanca m'a pratiquement laissée de glace. Elle manque de beauté, elle manque de charme, elle manque d'accueil. De Casablanca, je retiens ma rencontre avec ce que j'ai surnommé tout au long du voyage et que je surnomme encore, les cafés des messieurs. Première journée. J'avais chaud, j'étais assoiffée, j'avais faim. Je vois une publicité d'une boisson gazeuse bien connu au loin. Je m'auto-crie hourrah intérieusement. J'arrive au dit endroit. Un café. Des dizaines de tables. Que des messieurs. Tout assis en direction de la rue. Qui regarde les passants. Ou dans le cas présent, la passante. Une situation qui se représentera au bas mots, des centaines de fois pendant mon voyage. Mesdames, qu'on se le dise, au Maroc, femmes à la maison, messieurs au café ! Je ne me suis pas arrêté ce jour-là. J'ai plutôt fini par atterrir dans une pizzéria à trois tables qui s'appelait Pizzéria Verdun ! Quel hasard ! Pour les lecteurs plus éloignés, Verdun est un quartier montréalais. Certes...

La labyrinthique Médina de Fès

Fès. La médina de Fès. Si j'ai bien retenu plus de 9000 rues dans cette médina. Un enchevêtrement, un cafouillis, un méchant bordel, un labyrinthe. Heureusement, la visite était guidée. Sinon, je chercherais encore mon chemin !

Un ami bien sympa

Je retire ce que j'ai dit. Les animaux faisaient pitié au Maroc, sauf les singes. Non, mais quel visage adorable. Des singes adorables qui vivent en liberté dans la forêt et qui habitués aux touristes viennent chercher quelques peanuts pour bien se remplir la panse. C'était certes la première fois que je nourrissais un singe ! De main à main en plus ! J'ai une fascination immense pour ces petites bêtes-là. Si intelligentes et vives.

Dromadaires au repos sous la pleine lune

Aaaaaaah ! le désert. Je vous l'ai présenté un peu dans mon premier texte. Le sommet du voyage. Une expérience inoubliable. Au point que je veux y retourner et cette fois, j'aimerais y faire un trekking de 5 ou 6 jours. Nous avons eu de la chance que ce soit la pleine lune. On est partis vagabonder (accompagnés d'un guide bien entendu) dans le désert en pleine nuit. Tant pis pour ceux qui se sont couchés tôt. Notre petit groupe a veillé bien tard. Farces, devinettes, rires, discussions plus sérieuses, silence... Au retour au camps, comme je disais, je n'ai tout simplement pas pu aller me coucher dans une tente. C'était trop de beauté à absorber. J'ai grelotté à la belle étoile jusqu'au départ au petit matin. Et je suis si contente de l'avoir fait.

Aït-ben-Haddou

Petit village historique. Petit paysage typique à la fois désertique et oasis. J'ai peu à dire. Peut-être que c'était la meilleure tajine du voyage. Aussi que le soleil levant colorait le ciel de rose ce matin-là.

Marrakech, la chaotique

Ah ! Marrakech. Marrakech, la folle, la grandiose, la chaotique, la bordélique, la bruyante, la grouillante, la vivante... Je ne sais pas encore si j'aime cette ville ou pas. Elle ne se laisse pas apprivoiser facilement. Il faut dire que j'ai surtout connu sa médina vu que mon Riad y était. Et la médina, c'est la folie. C'est le bruit, c'est la foule, c'est les motocyclettes qui manquent de vous écraser, c'est se perdre aux 2 ou 3 heures environ, c'est les regards constants, c'est les gens qui vous parlent sans cesse.... J'ai fini par réussir à me détendre à Marrakech la veille de mon départ. Après un hamman (spa), ou dans la nouvelle ville avec une connaissance Marocaine.

C'est peu, je sais. Quelques images et quelques mots. Un voyage, ça tient bien plus dans le coeur que dans la tête. J'espère quand même avoir réussi à vous le faire partager un peu...

10 commentaires:

Rosabelle Melanie a dit…

merci de nous faire voyager, tes photos sont magnifiques et tes écrits nous les décrivent bien!

Viv a dit…

J'aime mieux des résumés de voyage concis comme le tien, plutôt que de me farcir les 500 photos de la dernière croisière de mes parents! Mon père était le photographe et il a pris à peu près 10 photos de la même affaire tout au long du voyage... *soupir* ;)

Josie a dit…

Ton résumé est parfait! Et puis, tu nous tease, ça donne le goût d'aller voir ce qu'on peut y ressentir, nous aussi.

Merci beaucoup pour ces belles images et ton précieux texte.

Le factotum a dit…

Un dépaysement total.

Anonyme a dit…

Wow! Que vous en avez de la chance de pouvoir faire de beaux voyages! Merci de nous partager vos beaux souvenirs.

Chantal

Anonyme a dit…

Bonjour l'impulsive, comment va ?
J'ai vraiment été déçue que je t'ai vu passer par le Maroc sans pouvoir te voir ou t’accueillir.

A une prochaine fois j'espère!
Te laisse mon adresse mail au cas ou cette fois-ci

hzouheiri@gmail.com

Kalte a dit…

Wow! Merci pour le partage...tu sembles avoir fait un superbe voyage...et je note pour le désert...à mettre sur ma liste.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Rosabelle : oh ! merci, c'est gentil ! Contente de te faire voyager un peu.
@Viv : Ahahah ! Moi, c'est mes parents qui doivent se farcir les 800 quelques photos. Tsé c'est une job parents et/ou enfants de faire ça ! Sinon, les autres, c'est sur base volontaire !
@Josie : tes commentaires me touchent toujours beaucoup... Merci pour ces compliments. Et c'est un plaisir de vous teaser !!!! ;)
@factotum : étrangement, pas tant. Je crois que je m'adapte bien partout ! Du moins, à date !
@Chantal : c'est vrai que j'ai beaucoup de chance ! C'est un plaisir de le partager ne serait-ce qu'un peu avec vous. :)
@Anonyme : je ne savais pas que j'avais des lecteurs au Maroc !! :) Je ne suis pas du genre à retourner aux mêmes endroits... Mais le désert...
@Kalte : ça fait plaisir de partager un peu ! Oui c'était un superbe voyage ! Et le désert, non seulement faut le mettre sur ta liste mon cher, mais il fait le souligner 3 fois !!! :)

Anonyme a dit…

Le désert ? Le destin tu veux dire :)
Détrompe-toi alors! désormais tu le sais , tu as une lectrice au Maroc, fidèle qui plus est :)
J'espère que tu passes de très bonne fête de fin d'année.

Houda

L'impulsive montréalaise a dit…

@Houda : le destin ou les choix qu'on faits... C'est un plaisir d'être détrompée à ce sujet.
J'espère le même pour toi.