jeudi 13 novembre 2014

Dans l'arène

Parfois, dans la vie, tu te dis, ça y est, j'y vais, je suis motivée. Déterminée.

La première claque sur la gueule arrive.

Mais bon, t'es vraiment optimiste.

Deuxième claque survient. 

Tu te relèves. T'es faite forte (peut-être)
et t'as envie que ça arrive. 

Troisième claque t'arrache la face. 

Tu continues naïvement. Tu t'arranges pour que ta mémoire soit une faculté qui oublie. Pour faux, mais tu fais semblant bien pour ça.

Sauf que t'oublies pas et la quatrième claque te fracasse. 

Et tu te demandes... combien de claques, t'es capable de prendre avant de rester au tapis...

Quand essayer d'améliorer ton sort, ça te criss à terre, ça te donne vraiment pas envie de continuer. Ça te donne envie de pas te relever. 

5 commentaires:

Le factotum a dit…

Tout cela ne peut que te rendre plus forte mais sûrement plus prudente.
Bonne fin de semaine.

meslectures a dit…

Tu sembles être dans une mauvaise passe en ce moment. Je ne te connais qu'à travers tes écrits ici mais tu me donnes l'impression d'être faite forte. Donc j'espère que ce n'est que passager et que tu vas aller mieux. Courage !

Viv a dit…

Quand on donne tout pour parvenir à un but et que la vie ne fait que t'envoyer continuellement de la merde, c'est vraiment dur de ne pas baisser les bras. Tu passes ton temps à te demander à quoi ça sert de persévérer. Je comprends le sentiment, je suis passée par là plusieurs fois. Mais un moment donné, quand tu ne t'y attends pas, ça finit par fonctionner. C'est très dur à croire quand tu es dans une mauvaise passe, mais il faut s'accrocher. Sinon, tout ça ne sert à rien...

Julie Laluna a dit…

Viv a tellement raison!
Parfois ne pas lâcher, veut aussi dire lâcher prise.
Respirer et lâcher prise.
...
Je souhaite de tout mon coeur que tu as un entourage digne de ta générosité et de l'amour qui t'habite et que je lis ici toutes les fois que j'y viens.
...
Prends soin de toi.
xx

L'impulsive montréalaise a dit…

@Factotum : Dans la situation actuelle, le mot prudente est tellement judicieusement choisi... Méfiante aurait été adéquat aussi. C'est dommage comme sentiment.
@meslectures : Je n'aurais pas pensé que je donnais l'impression d'être faite forte. Le suis-je ? Comme quoi on ne sait jamais réellement ce qu'on dégage. Merci de tes encouragements mon cher.
@Viv : Oui, ça devient difficile quand on a pas un petit coup de pouce du destin. Peu importe ce qu'on fait... Je m'accroche. Mais ça durcit le coeur ces affaires-là...
@Julie : Lâcher prise. Ma foi, je ne sais plus ce qui fonctionnerait. Il y a 100 opinions, mais la vie bouge pas on dirait. Je suis sur le quai de gare, j'attends un train qui ne vient pas.
Si j'ai cet entourage....
Merci de ce superbe compliment. Je suis heureuse que tu perçoives ce positif de moi que parfois je ne perçois plus trop moi-même.
Merci de tes encouragements.