jeudi 30 octobre 2014

Respire, respire, respire...

Il y a des gens qui ont le don de provoquer le pire en nous...

Bien honnêtement, je frapperais dans un mur en ce moment. En fait, non, je fesserais dans un mur est beaucoup plus juste. Varger de toutes mes forces même. 

Parfois, il y a des réactions qui viennent de plus loin. D'années d'accumulation. Les gouttes dans le vase ne passent plus. Qu'il y en ait une ou mille, la réaction reste la même. La pauvre goutte subit le disproportionné. 

C'est comme un bouton. Et on a appuyé dessus. Qu'on effleure le bouton ou qu'on le frappe violemment ne change rien. On a appuyé sur le bouton et la réaction s'enchaîne. S'accroche à nous. Nous écorche le ventre et les intestins. Ça remue, c'est violent et ça va partout, dans tous les sens. 

On essaie de bien respirer, de se dire de se calmer, que ce n'est rien. Du moins, rien de trop grave. Mais c'est plus fort que nous. On essaie encore de respirer. Puis il se passe un autre truc, que quelqu'un d'autre fait, ça nous titille le maudit et on repart dans la spirale...

En ce moment, je fesserais dans un mur et pitcherais de la vaisselle !

Répétez après moi : ''Aoouuuuummmmmm !''

5 commentaires:

Julie Deblois a dit…

Lancer de la vaisselle comme dans les crises de films?
Wow!
Quel beau fantasme!!!
Tu sais qu'il existe quelque part à Montréal un endroit où l'on peut aller casser des objets et même des pièces entières?
Seul ou entre amis...
Un défouloir payable à l'heure!
...
En espérant que la fin de semaine sera douce...
...
Ou sinon...
Passe par le "tout pour 1$" et achète toi deux ou trois assiettes et gâtes-toi!
xx

L'impulsive montréalaise a dit…

@Julie : Oh ! oui, une vraie de vraie crise de diva, tu sais ! Un fantasme assurément.
Oui, j'avais entendu parler de cet endroit. Faudrait bien que j'essaie un moment donné !?
Ouuuf ! pour la fin de semaine, on verra...................

Le factotum a dit…

Ah, la respiration.
Tout est là.
Bonne journée!

NanouB a dit…

Mais comme du écris les mots qui me correspondent , c'est fou ça !

fais comme moi, casse des assiettes on fait ça tu sais dans mon pays maternel : la Grèce !

Et oui respires fort , tu inspires avec le nez, tu expires en gonflant ton ventre... et tu cries fort fort fort !

Moi ça marche :-)
à bientôt

L'impulsive montréalaise a dit…

@factotum : Et le temps aussi. Merci.
@NanouB : Crier fort dans un appartement, ça serait mal vu. Contente si j'ai pu mettre un peu de mots sur tes ressentis similaires.