mardi 12 août 2014

Je te souhaite la paix

Ce soir, j'ai le vague à l'âme. Déjà, il y a quelques jours, je lisais un texte de Viv. Elle se demandait si ça passait ce qu'on a au fond de soi et qui semble ne jamais s'épuiser... J'y ai pensé beaucoup.

La vie passe, elle avance, les évènements se succèdent. Je reste au fond de moi la petite fille fragile, la jeune femme qui a fait une dépression déjà, celle qui se bat contre.... Contre je ne sais trop quoi en fait. Un monstre qui prend beaucoup de place.

Alors vous comprendrez ma peine. L'annonce de ce décès. Je ne suis pas du genre à relater les nouvelles, à nommer des célébrités pour exploiter un temps de peine. Je suis juste sincèrement touchée par le décès, choisi, de Robin Williams. Qu'il arrive à 63 ans, encore avec cette peine, encore avec ce lourd fardeau des âmes sensibles, et qu'il choisisse l'irréparable... Il s'est battu contre des démons. Il avait l'adulation, le succès, l'amour, les sous, un métier presque vocation... Si lui n'y arrive pas...

La vérité, c'est que personne n'est à l'abri. Que ça fait mal de s'en rendre compte. Que ça fait mal un miroir. Je suis émue. Je suis un peu mal. Tout ça me touche.

Je lui souhaite une paix si chèrement désirée.

7 commentaires:

NanouB a dit…

Pour l'avoir plusieurs fois cherchée, je suis aussi attristée et mal à l'aise lorsque quelqu'un atteint d'un tel mal de vivre parvient à ses fins ...

Je me suis battue des années contre Borderline . j'avais aussi tout....pas comme Robin bien sûr mais tout ... J'y ai laissé ma santé. Aujourd'hui que j'ai perdu cette santé, j'ai enfin la rage de vivre, mais je sais qu e l'équilibre est fragile....et comme je peux le comprendre ! je suis très émue depuis hier...Triste si triste !

Nanou La Terre a dit…

Ça me touche aussi beaucoup,
du fait aussi que j'ai fait aussi une fois dans ma vie une dépression et que je connais la douleur. Et j'ai aussi perdu à 21 ans mon meilleur ami de la même façon. Ce qui fait le plus de peine je crois c'est de savoir les gens qu'on aime être si seul et en douleur dans leur dernier moment et de ne pas y être pour leur tenir la main. On aurait tant voulu les sauver...

Rosabelle Melanie a dit…

Ce fut tout un choc quand on l'a appris.. On ne peut pas s'imaginer ce que les gens vivent en dedans!

C'était un acteur super, à le voir on n'aurait jamais dit qu'il vivait tout ça!

J'espère de tout mon coeur pour toi que tu trouveras la paix intérieure et que tu sauras combattre se démon !

Viv a dit…

Je suis désolée, je ne voulais pas que mon texte te donne le vague
à l'âme comme ça. :( Mais tu sais que je te comprends. C'est dur de se battre contre ses démons et des fois, les gens n'y arrivent pas et choisissent la dernière des options. Mais je pense que tant qu'on est encore capable de les verbaliser, ça veut dire qu'on est encore capable de combattre. Faut pas lâcher.

L'impulsive montréalaise a dit…

@NanouB : Je me demande pourquoi il existe un tel mal de vivre collectif...
@Nanou La Terre : On ne peut pas vraiment sauver les gens s'ils ne s'ouvrent pas. Comme parfois, il est aussi difficile de se sauver de soi-même.
@Rosabelle : Merci de tes belles paroles chère Mélanie. Oui, on ne sait jamais ce qui se cachent derrière les façades.
@Viv : Tu n'as pas à être désolée voyons. C'est une réflexion que je me fais depuis longtemps. Mais de voir que je ne suis pas seule... Pourquoi est-on ainsi ?

Grand-Langue a dit…

Il était atteint du parkinson.

Certains veulent vivre intensément, d'autres ne veulent pas attendre...

Grand-Langue

L'impulsive montréalaise a dit…

@Grand Langue : Je ne crois pas qu'il y ait de bonnes ou mauvaises raisons. Seulement des états d'esprit... Qui passent... ou pas.