vendredi 30 janvier 2015

Dose d'ennui impulsif

J'observe parfois des comportements étranges en moi. Bon, ma foi, je ne suis certainement pas la seule... Vous ?

À la première minute de 2015, j'étais si satisfaite que 2014 soit enfin terminé, malgré certains acquis positifs, que j'ai décidé que la vie était belle. Et zen. Et calme. Un oasis de béatitude en plein dans le coeur. Un fleuve plus que tranquille. Et j'ai flotté sur mon nuage. Imperméable à l'autour. Fermée à la négativité et au chialage. Agacée tout au plus, du moins.

Sauf que le zen, sauf que le calme.... Ça réveille le petit démon en moi. Ça réveille le Sherlock Holmes qui s'ennuie en moi. Oh ! je vais encore bien. Mais j'ai des envies. Ça me frémit le bout des doigts et des orteils. J'ai des pulsions, des impulsions.

Mais qu'est l'ennui pour l'esprit trop actif ? L'ennui qui gronde est un mélange entre le sexe mouillé d'une femme, le stress d'un acteur avant de monter sur scène, la fébrilité de quelqu'un en train de faire un mauvais coup et la frustration de quelqu'un qui n'arrive pas à avoir ce qu'il veut.

Somme toute, ce n'est pas la pire des sensations... Sauf qu'on se demande ce qu'on est prête à faire pour en sortir. Et que c'est là qu'on observe ces comportements étranges dont je parlais un peu plus haut... La boucle n'est certes pas bouclée.

2 commentaires:

Kim G. a dit…

L'ennui, ça fait de drôles de choses...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kim : Oooooooooh que oui......