jeudi 26 novembre 2015

Un vent de gratitude

Je pense beaucoup à la gratitude depuis quelques temps... Bon, vous me direz qu'avec la Thanksgiving américain aujourd'hui, c'est normal. Il y a 3 sujets qui occupent blogues, magazines et télévision de nos voisins du sud : dinde, black friday et ... gratitude. J'y pensais pourtant avant ! Oui, oui.

Je ne crois pas avoir assez de gratitude. En enfant gâtée de presque 35 ans, je me concentre davantage sur ce que je n'ai pas que sur ce que j'ai. Triste, mais je suis de mon époque. 

Pourtant, ce vent de gratitude qui flotte dans l'air, j'aimerais bien le laisser m'embraser. Cette insatisfaction chronique collective n'est pas agréable. Elle ne me ressemble pas. Elle m'atteint, oui, mais elle ne me ressemble pas. Lorsque je me laisser aller, je suis de celle à voir des miracles partout. De petits miracles certes. Mais la grandeur d'un miracle est-elle importante ? Ça reste de l'extraordinaire et de la beauté, non ? 

J'ai envie de me laisser aller dans cette gratitude. Comme à cette époque où que le jour soit bon ou mauvais, j'ouvrais mon petit carnet et je notais 5 choses que j'avais aimées de ma journée, 5 choses pour lesquelles je remerciais la vie. Oh ! ce n'était pas un exercice facile tous les jours ! Certains jours, je répétais des petits détails miniatures (oui, le triple pléonasme est voulu), mais je le faisais. (Et je remerciais mon chat de me permettre de le citer aussi souvent...). D'autres jours étaient plus éclatants ou scintillants. Mais chaque soir, je me tournais vers la journée passée et je notais mes mercis. 

Je ne sais pas si j'étais plus heureuse de noter ces choses. Ça fait un moment déjà... Mais assurément, chaque jour, j'avais un petit moment où je me concentrais sur la beauté plutôt que sur la laideur. Et ça, en soi, c'est l'essentiel. Car pour ne pas me citer et citer cette vieille citation que je traîne dans ma besace depuis longtemps, la vie est un état d'esprit. 

Et  si on changeait notre état d'esprit dès maintenant ? Si on insufflait un peu de gratitude dans nos vies ? 

5 commentaires:

Josie a dit…

Tu as raison!
Et tant qu'on ne sera pas mort et enterré, on aura toujours à remercier. Juste d'être. Plusieurs n'ont plus cette chance!

Beau billet, l'impulsive!
Je t'encourage à retrouver un doux carnet.

Rosabelle Melanie a dit…

J'aime bien :O) Je remercie la vie chaque matin qu'elle me donne "en forme" ... J'apprécie tellement de faire ce que "JE" veux ... Ça ne sera pas toujours comme ça mais là, je suis oui alors on en profite...

Depuis que je vois la vie positivement malgré tout ce qu'elle m'envoie, du positif arrive ... JE t'en souhaite des tonne et des tonne pour la nouvelle année qui s'en vient .... J't'aime bien moi Impulsive :O) xoxoxo

L'impulsive montréalaise a dit…

@Josie : oui, quand on se compare, on peut s'apitoyer, mais il est aussi très facile de se consoler...
Merci. J'apprécie.
Faudrait bien que je ressorte ça des boules à mites. Je branle encore dans le manche comme on dit !
@Rosabelle Mélanie : merci beaucoup. Je suppose qu'on peut dire que le positif engendre du positif. Notre état d'esprit est pour beaucoup dans notre façon d'affronter et voir la vie.
Moi aussi j't'aime bien ! :) c'est fou les amitiés virtuelles comme ça semble réels.

Le factotum a dit…

Par habitude, je pense toujours à toutes les petites choses agréables qui se sont produites. Cela commence bien une nouvelle journée.
À toi, une belle journée!

L'impulsive montréalaise a dit…

@factotum : c'est une bonne habitude, pas toujours facile...